«Je rappelle que ma mission, en tant que ministre de la Défense et des Anciens Combattants, a débuté le 8 janvier 2015 et s’est terminée le 3 septembre 2016. Elle était parfaitement définie dans le cadre des prérogatives claires. Je n’ai jamais agi que dans ce cadre et, je n’ai agi que pour assurer la meilleure préparation opérationnelle de nos forces face au défi sécuritaire », a souligné Tieman Hubert Coulibaly dans un communiqué de presse. Selon l’ancien ministre de la défense, « si la justice malienne devait rechercher à situer ma responsabilité, dans le cadre d’une  quelconque information judiciaire, elle a la latitude de procéder au moyen d’une commission rogatoire à laquelle je m’engage à répondre prestement ».

« D’ores et déjà, j’ai pris l’initiative de constituer une équipe de conseils qui m’accompagnera dans l’éventualité souhaitable d’une confrontation », a-t-il avisé.

Dr Boubou Cissé, ancien Premier ministre : «En aucun cas je n’ai posé un acte illégal dans l’exercice de mes fonctions»

«C’est à travers un communiqué du 28 juillet 2022 que je découvre que la Cour Suprême du Mali a émis un mandat d’arrêt international à mon encontre et d’autres anciens ministres maliens, à la suite de l’ouverture d’une information judiciaire concernant un marché public d’achat de matériel militaire dénommé « Paramount ». Concernant ce marché, qui n’est pas une affaire, je suis absolument serein et déterminé à laver mon honneur. En effet, contrairement à ce que veulent faire croire les personnes qui ont été chargées d’instruire ce dossier, en aucun cas je n’ai posé un acte illégal dans l’exercice de mes fonctions et d’ailleurs, au moment de la conclusion de ce marché, en octobre 2015, j’étais en charge du Ministère des Mines, donc étranger à la conclusion de ce marché. En tout état de cause, lorsque j’ai eu le privilège et l’honneur d’être ministre, puis Premier ministre de notre pays, j’ai agi au service de l’État dans le souci de l’intérêt général, du respect des contrats signés avec nos fournisseurs, de la préservation du bien public et de notre Nation », extrait du Communiqué de presse publié par Dr Boubou Cissé dans la matinée du lundi 1er août 2022.

Source: Le Challenger

MaliwebJustice
«Je rappelle que ma mission, en tant que ministre de la Défense et des Anciens Combattants, a débuté le 8 janvier 2015 et s’est terminée le 3 septembre 2016. Elle était parfaitement définie dans le cadre des prérogatives claires. Je n’ai jamais agi que dans ce cadre et, je...