La Direction générale des marchés publics et des délégations de services publics (DGMP-DSP) a organisé du 12 au 15 octobre 2021 une session de formation sur le Système Intégré de gestion des marchés publics (SIGMAP). Destinée aux acteurs de passation des marchés publics de la Région de Kayes, cette session était animée par des cadres de la DGMP-DSP dans la salle de conférence de la direction régionale du budget de Kayes.

 

La DGMP-DSP est l’organe chargé du contrôle de la mise en œuvre de la politique nationale dans son secteur. L’un des principes fondamentaux des procédures de passation et d’exécution des marchés publics est la transparence, et ce à travers la rationalité, la modernité et la traçabilité des procédures. D’où la nécessité de la mise en place du Système intégré de gestion des marchés publics.

Ce logiciel est opérationnel dans cinq régions du Mali : Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti et dans le District de Bamako. La mise en œuvre de cette application est la première phase du processus de dématérialisation des marchés publics dans notre pays. La seconde phase qui constitue la soumission en ligne aux marchés publics, est en cours de préparation.

« Si nous avons une application qui est utilisée à tous les niveaux, cela va permettre d’assurer la transparence, la traçabilité, la modernité dans la gestion des marchés publics, l’efficience et l’efficacité du système de passation des marchés publics. D’où l’importance de cette formation pour renforcer la capacité des acteurs au niveau régional », a expliqué Lamine Camara, directeur régional des marchés publics et délégation de service public de Kayes.

Selon lui, la formation vise à outiller les participants pour une meilleure gestion des marchés publics, notamment l’aspect archivage électronique pour aller vers la dématérialisation des marchés publics qui est l’une des dispositions prises par les textes de l’UEMOA (Union monétaire ouest-africaine).

Après la mise en œuvre entière du SIGMAP au niveau central, il apparaît opportun que cette nouvelle méthode de gestion des marchés publics, basée sur la numérisation, puisse s’intégrer au fur et à mesure dans les pratiques régionales en la matière. Depuis 2016, le volume annuel des marchés passés dépasse les 500 milliards de Fcfa dans notre pays avec un maximum de 741.370.803.395 Fcfa atteint en 2017. En moyenne, sur les années 2016 à 2019, la commande publique a représenté plus du quart du budget national.

«Cette application dont l’exploitation a commencé à Kayes assure la transparence et la célérité dans le système de passation des marchés publics du Mali. En plus des fonctionnalités citées ci-haut, sa bonne utilisation permettra d’améliorer la qualité de planification de vos activités et assurera l’archivage électronique de vos documents de passation des marchés», a souligné Adama Assagaïdou Maïga, conseiller aux Affaires économiques et financières du gouverneur de la Région de Kayes. De nos jours, 74% des autorités contractantes ont accès à ce logiciel et environ, mille (1.000) utilisateurs ont été formés. La connexion de l’ensemble des collectivités territoriales du Mali constituent aujourd’hui un énorme défi.

Une session de formation avait été organisée en 2019 à l’intention des acteurs de la passation des marchés publics de Kayes. Cette deuxième session visait à renforcer les capacités des acteurs de la passation afin de mieux exploiter cet outil qui contribue tant à l’assainissement du système de passation des marchés, indispensable pour l’acquisition des biens et services de l’État.

Bandé Moussa SISSOKO

Amap-Kayes

Source : L’ESSOR

MaliwebSociété
La Direction générale des marchés publics et des délégations de services publics (DGMP-DSP) a organisé du 12 au 15 octobre 2021 une session de formation sur le Système Intégré de gestion des marchés publics (SIGMAP). Destinée aux acteurs de passation des marchés publics de la Région de Kayes, cette...