Un groupe de femmes extrait de bio fertilisant à partir des immondices en ville de kita. Ces femmes sont toujours avec des pelles, pioche et tamis entre les dépôts d’ordures dans la localité. Et c’est à travers de se travaille que ces femmes arrivent à subvenir à leurs besoins, et grâce aux commandes faites par des maraichères et agriculteurs.

Source: LE PAYS

MaliwebSociété
Un groupe de femmes extrait de bio fertilisant à partir des immondices en ville de kita. Ces femmes sont toujours avec des pelles, pioche et tamis entre les dépôts d’ordures dans la localité. Et c’est à travers de se travaille que ces femmes arrivent à subvenir à leurs besoins,...