Des jeunes de la ville de Koulikoro sont sortis le mercredi 1er  septembre 2021 pour manifester contre l’état de dégradation des voies internes de la ville. Suite à ces manifestations, la police a procédé à plusieurs arrestations dont le Président du Conseil régional de la jeunesse, Sénou Keita, sa fiancée (une journaliste présentatrice) et 8 autres personnes. Les 3 personnes condamnées dans cette affaire par le Tribunal de Koulikoro viennent d’obtenir une liberté provisoire suite à un appel devant la Cour d’appel de Bamako.

 

Comme dans un film, a peine arrêtées, les 11 personnes mises en cause dans l’affaire ont été présentées le lendemain (2 septembre) devant le juge en application de la procédure de flagrant délit (une procédure accélérée). Contrairement à ce que beaucoup s’attendaient (une peine légère pour toutes les personnes arrêtées dans l’affaire), le juge a infligé des condamnations sévères, en tout cas pour le Président du Conseil régional de la jeunesse de Koulikoro, Sénou Keïta qui a écopé d’un an d’emprisonnement ferme. Sa fiancée et la sœur de celles-ci, ont toutes les deux été condamnées à 3 mois de prison ferme. Les autres, quant à eux, ont été libérés.

Suite à ce verdict, les parents des condamnés et d’autres personnes de bonne volonté de la ville se sont vite mobilisées pour obtenir leur libération en faisant appel du verdict devant la Cour d’appel de Bamako.
Par exemple, c’est le maire de la commune urbaine de Koulikoro, Bakaroba Kane, qui a payé tous les frais liés à l’appel du dossier devant la Cour d’appel et Koudédia Doumbia, Présidente du groupement des associations femmes Faaro a pris en charge les frais de l’avocat qui a défendu hier lundi 13 septembre 2021 le dossier devant la Cour d’appel de Bamako. Il s’agit de Me Salif Touré, un brillant avocat et très connu à Koulikoro. Sa plaidoirie pour une liberté provisoire pour le trio a pu convaincre les juges de la Cour d’appel et sont libres (liberté provisoire) de leur mouvement depuis hier lundi 13 septembre 2021.

M.D

Source : Tjikan

MaliwebSociété
Des jeunes de la ville de Koulikoro sont sortis le mercredi 1er  septembre 2021 pour manifester contre l’état de dégradation des voies internes de la ville. Suite à ces manifestations, la police a procédé à plusieurs arrestations dont le Président du Conseil régional de la jeunesse, Sénou Keita, sa...