Les audiences publiques suivent son bonhomme de chemin. La CVJR : Commission Vérité Justice Réconciliation continue jour après jour à mettre en lumière les cas d’exaction, de disparitions, d’injustices avérées au Mali depuis l’indépendance à nos jours. Pour contribuer à l’instauration d’une paix durable à travers la manifestation de la vérité, la réconciliation et la consolidation de l’unité nationale et des valeurs démocratiques la 4e audience publique aura lieu le samedi 18 septembre 2021 au CICB.

En effet, le 19 novembre 1968, notre pays a vécu le pire coup d’état militaire de son histoire politique perpétré par une bande de militaires sous la conduite du lieutenant Moussa Traoré. Ce putsch mit un coup d’arrêt au régime de feu Modibo Keita père de l’indépendance du Mali.

Au cours de la prochaine audience publique les héritiers de la première République organisés en Collectif des Familles Victimes du Coup d’Etat militaire du 19 novembre 1968, sous la houlette d’Aguibou Diarrah témoigneront des atrocités vécus pendant cette douloureuse et épouvantable épreuve devant Dieu et les hommes au Centre International de Conférence de Bamako.

Liste des premiers prisonniers politiques arrêtés après le coup d’état de 19 novembre 1968.

Le Président Modibo Keïta et Ses Compagnons :
1- Mahamane Alassane Haidara (Président de L’Assemblée Nationale)
2- Yacouba Maiga Vice-Président de L’Assemblée Nationale ?
3- Mamadou Diarrah (Commissaire Politique)
4- Attaher Maiga (Ministre du Commerce)
5- Ousmane Ba (Ministre des Affaires Etrangères)
6- Mamadou Diabate (Ministre de la Justice)
7- Mamadou Madéira Keita (Ministre de la Justice)
8- Seydou Badian Kouyate (Ministre du Développement et du Plan)
9- Colonel Sékou Traore (Chef d’Etat-Major de l’Armée)
10- Mamadou Famady Sissoko (Secrétaire Général de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali)
11- Gabou Diawara (Responsable de la Jeunesse)
12- Koniba Pleah (Conseiller Présidence République)
13- Amadou Seydou Traore (Directeur de la Librairie Populaire Du Mali)
14- Harouna Sow (Inspecteur de la Jeunesse)
15- Kounandy Traoré (Député)
16- Jules Travelé (Commissaire aux Arts et à La Culture)
17- Mamadou Bari Diallo (Directeur du Stade Omnisport)
18- Mamadou Dia (Secrétaire Permanent De L’US-Rda)
19- Alioune Diakite (Conseiller à la Présidence)
20- Moussa Dire (Employé à la Société Malienne D’import-Export)
21- Samba Lamine Traore (Directeur de l’Office Du Niger)
22- Koloko Sidibe (Directeur des Transports Urbains De Bamako)
23- Albassa Toure (Inspecteur à la Jeunesse)
24- Aliou Diallo (Responsable à la Jeunesse)
25- Soungalo Dembele (Employé à l’Office Du Niger)
26- Abdoulaye Dicko (Gouverneur de Ségou)
27- Madame Keita Mariam Travele (Epouse du Chef de L’état)
28- Mamadou Camara (Responsable à La Jeunesse)
29- Kansoro Sogoba (Chef de Cabinet du Ministre de la Défense)
30- Hamidou Ba (Directeur Du Service Civique)
31- Mamadou Talla (Conseiller à la Presse)
32- Lamine Sow (Ministre de Tutelle des Sociétés et Entreprise D’état)
33- Mamadou Sarr (Député)
34- Mamadou Gologo (Ministre de l’information)
35- David Coulibaly (Responsable à la Jeunesse)
36- Birama Cissoko (Inspecteur de la Jeunesse)
37- Bongoro Coulibaly (Haut-Commissaire Adjoint à la Jeunesse)
38- Moussa Drame (Attaché De Cabinet Du Ministre De La Justice)
39- Nama Keita (Membre du Bureau de L’Union des Travailleurs du Mali) sont détenus dans les bagnes de Kidal et Taoudénit pour la plupart, sans jugement jusqu’en 1977.

40- Le Président Modibo Keita, père de l’indépendance du Mali est mort le 16 Mai 1977 en détention sans procès au Camp des parachutistes de Djikoroni dans des circonstances encore non élucidées.

Des codétenus dont Jules Travele, David Coulibaly, Mamadou Diarrah, Lamine Sow meurent des suites de mauvais traitements.

Aboubacar Eros Sissoko

Source: Le républicain

MaliwebSociété
Les audiences publiques suivent son bonhomme de chemin. La CVJR : Commission Vérité Justice Réconciliation continue jour après jour à mettre en lumière les cas d’exaction, de disparitions, d’injustices avérées au Mali depuis l’indépendance à nos jours. Pour contribuer à l’instauration d’une paix durable à travers la manifestation de la...