Dans son message de dimanche 7 novembre dernier, M’Bouillé, le Chérif de Nioro, a invité les Maliens à rejeter les propositions de la CEDEAO. Surtout celle, qui consiste à tenir les élections en février 2022.

« Ce que nous demandons, aujourd’hui, et que nous avons, déjà, demandé auparavant, nous, peuple du Mali, nous qui ne sommes pas d’accord avec la tenue des élections, que nous soutenons nos enfants, qui sont au pouvoir. Unissons-nous pour les soutenir ! On demande aux autres de nous soutenir dans notre souffrance. Qu’on laisse nos enfants travailler à ramener la paix et la sécurité dans notre pays ».

Oumar Babi 

Source : Canard Déchainé

MaliwebSociété
Dans son message de dimanche 7 novembre dernier, M’Bouillé, le Chérif de Nioro, a invité les Maliens à rejeter les propositions de la CEDEAO. Surtout celle, qui consiste à tenir les élections en février 2022. « Ce que nous demandons, aujourd’hui, et que nous avons, déjà, demandé auparavant, nous, peuple...