Disons-le sans ambages. Ce qui arrive au Mali n’est ni plus ni moins que les conséquences du MENSONGE vraisemblablement dans l’ADN de tous nos dirigeants depuis des ans et cultivé chez des jeunes et autres activistes oisifs et désespérés qui vivent à leurs crochets !
Le Général Kafougana Koné a interpellé des députés en 2007 dans l’hémicycle pour se tirer des salves des élus du peuple par une seule phrase qui a fait mouche : « Honorables Députés, j’ai dépassé les 50 ans. Ce n’est pas à cet âge que je vais commencer à mentir…’’
Au Mali, le mensonge est devenu culturel et religion.

 

Les massacres de 15 soldats à Boni, il y a un trimestre, et 31 civils à Songho (tous dans la Région de Mopti), sont «célébrés» jusqu’à la Primature par un Chef de Village de Mopti, 3eme âge, devant ses pairs et devant la Nation !
Les bisbilles de cette semaine entre gens de la politique et de la religion, tous de grands adultes qui gèrent ou qui ont géré ce pays, faisant et défaisant leurs mensonges publics sont l’étendue de la catastrophe qui nous arrive.
Je passe sous silence les nombreux mensonges des dirigeants plébiscités en 2013 pour remettre ce pays sur les rails et dont l’acte délictueux les ont obligé à fuir le pays de leurs ancêtres, à séjourner parmi les bandits et autres délinquants entre quatre murs d’une prison et à raser les murs pour ne plus être entendu !
Au Lycée on nous disait à travers Emmanuel Kant, le philosophe allemand : «l’homme qui ne croit pas ce qu’il dit est moins qu’une chose». Et donc tous ceux-ci qui nous ont ou qui nous dirigent et dont le mensonge sent à mille lieues ne sont en fait rien pour leurs mandants. C’est comme dans le théâtre : LE ROI EST NU.
Tant en politique que dans la vie quotidienne, le mensonge nous entoure au Mali et nous fait payer, sans dose de fatalité, le fruit de ce qu’on a semé !
NB : Le Dogon Ministre de la Culture vient de lancer les TDR d’une Charte d’Ethique et de Valeurs Culturelles pour les Maliens qui sera vulgarisée et insérée dans le programme scolaire. Peut-être une des panacées si le ver n’est pas déjà dans le fruit !!!!

Moustaph MAIGA

Source : Info-Matin

MaliwebSociété
Disons-le sans ambages. Ce qui arrive au Mali n’est ni plus ni moins que les conséquences du MENSONGE vraisemblablement dans l’ADN de tous nos dirigeants depuis des ans et cultivé chez des jeunes et autres activistes oisifs et désespérés qui vivent à leurs crochets ! Le Général Kafougana Koné a...