L’hôtel Sheraton a abrité la mise en place du comité de pilotage national du programme talibé, le 07 avril 2021. Ce programme a trois volets : l’amélioration des conditions de vie des talibés, leur insertion dans la société et l’intégration des écoles coraniques dans le système éducatif. La cérémonie a vu la participation des représentants des ministères de l’Éducation Nationale, celui des Affaires Religieuses, celui de la Femme de l’Enfant et de la Famille, celui de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, ainsi que la Fédération Nationale des Associations de maîtres d’écoles coraniques.

 

Le Centre Islamique France (SIF) et ses partenaires ont élaboré un programme commun d’intégration et d’amélioration des conditions de vie, pour aider les enfants et jeunes talibés.
Pour le chef de mission du SIF, Mamadou Tafsir Diallo, le centre islamique France est né du constat que les écoles coraniques étaient peu considérées dans les programmes de développement et de la protection de l’enfance. Il ajoute que SIF travaille pour améliorer les conditions de vie des talibés en s’appuyant sur leurs maîtres coraniques. Le projet de soutien aux enfants et jeunes talibés est financé par l’AFD, l’Union Européenne et le GIZ à hauteur de 2,5 à 3 millions d’euro et le reste sur fond propre du SIF. « Les différents projets du SIF interviennent de façon globale sur les quelques aspects qui sont l’amélioration des conditions de vie des enfants talibés, l’habilitation des responsables des écoles coraniques, accompagner les différentes associations locales et régionales des maîtres coraniques et la fédération nationale, et l’intégration des écoles coraniques dans le système éducatif » explique Mamadou Tafsir Diallo. Selon lui, le centre islamique France soutient 50 écoles coraniques dans les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou plus précisément à Gourma-Rharous et les communes de Bamako.
Selon le centre islamique France, environ 260000 talibés et 5000 coraniques sont exclus du système éducatif malien. Le processus d’intégration du SIF est d’apprendre aux enfants et aux jeunes talibés à lire et à écrire pour que ces talibés rejoignent l’école formelle. Selon le rapport du chargé de programme Afrique et Haïti, Robin Humeau, le SIF a parrainé 9000 enfants et jeunes orphelins et a soutenu 4000 talibés au Mali et au Sénégal.
Pour le chargé de mission du ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Modibo Traoré, il est bon de donner des vivres, faire des dons aux élèves coraniques, mais le meilleur moyen pour eux est de leur apprendre à se prendre en charge.

Falaye Sissoko

Source : Canard Déchainé

MaliwebSociété
L’hôtel Sheraton a abrité la mise en place du comité de pilotage national du programme talibé, le 07 avril 2021. Ce programme a trois volets : l’amélioration des conditions de vie des talibés, leur insertion dans la société et l’intégration des écoles coraniques dans le système éducatif. La cérémonie...