Bar bouteille alcool

Les jeunes de la commune IV en colère ont saccagé, le week-end dernier, cinq bars informels, qui n’avaient aucune autorisation d’aucune autorité compétente. Ces espaces, à en croire le responsable de la Brigade urbaine pour la protection de l’environnement (BUP) de ladite commune exerçaient leur activité dans la plus grande clandestinité.

C’est pourquoi,    la mairie, sans demi-mesure, a  fermé  ces bars clandestins. D’après plusieurs témoignages, ces espaces servaient souvent  de lieux de débauche. D’où la colère des jeunes du quartier qui ont fait une descente musclée sur ces bars en saccageant tout ce qui pouvait l’être.

 

 

Source: L’Indépendant

abdoulaye ouattaraSociété
Les jeunes de la commune IV en colère ont saccagé, le week-end dernier, cinq bars informels, qui n’avaient aucune autorisation d’aucune autorité compétente. Ces espaces, à en croire le responsable de la Brigade urbaine pour la protection de l’environnement (BUP) de ladite commune exerçaient leur activité dans la plus...