Cher grand-père, très, très heureux ! On a décidé d’écrire une nouvelle constitution. Oui, oui grand-père ! On va s’asseoir et écrire une autre constitution pour le Mali. C’est ça qu’on a décidé pour le ‘’Mali-kura’’.  Une nouvelle Constitution avec l’Ancien Malien. Personne ne va changer. Nous allons tous rester comme nous sommes. Car nous avons découvert, plutôt compris le vrai fautif des problèmes maliens. C’est la France. Elle est chassée. Elle va partir. On aura de nouveaux textes dignes du Mali-Kura. Oui le Mali-Kura au vrai sens du terme.

Oui grand-père ! Malgré que Soumangourou et Soundjata aient disparu sans jamais qu’on les retrouve, malgré que l’un arrachait des baobabs et que l’autre était invulnérable, on va mettre la Charte de Kurukan-Fuga dans la constitution. Le Mali va s’approprier de sa constitution. On va mettre nos langues dans la constitution. On va mettre nos valeurs culturelles dans la constitution. La lutte héroïque du M-5RFP qui a fait tomber un président démocratiquement élu et les institutions de la République va avoir sa place dans la nouvelle constitution. Le CNSP aussi bien sûr. Pour encourager à avoir beaucoup de colonels comme Assimi au Mali. Des bons faiseurs de coup d’Etat !

Oui cher grand-père, la culture des Touaregs, des Arabes, des Songhaïs, des Bellas, des Peulhs, des Dogons, des Bozos, des Bambaras, des Sarakolés, des Kassoka, des Mandenka, des Somonos, des Maures, Des Dafings, des Miniankas, des Sénoufo, des Mossis, des Samogos, Des Kakolos etc. Sans oublier les musulmans, des chrétiens, les animistes, les athées etc. Les nordistes, les centristes, les sudistes, tous. Les femmes, les hommes, les jeunes, les enfants, les vieux…

L’histoire, le présent et le futur. Tous les Maliens étant égaux, ethniquement et géographiquement, chacun aura une place pour sa culture dans la constitution. Nos langues, nos us et coutumes, nos habitudes. Tous. La constitution est ouverte. On va y mettre tout ce que veut tout le monde. Nous aurons une constitution culturelle ! C’est ce qui va nous protéger contre la France !

Et alors, cher grand-père, la nouvelle constitution qui va être écrite, si ta langue n’est pas dedans, tes valeurs culturelles ne sont pas dedans, ta religion n’est pas dedans, ipso facto, tu n’es plus Malien. La constitution va être faite avec les valeurs culturelles, la langue et la religion des vraies Maliens. Ceux dont le Mali appartient de Kayes à Kidal. On va donner une nationalité à notre cher Mali. De par sa constitution, le Mali aura une ou des ethnies et une ou des langues. Il faut tout faire pour se débarrasser de la France !

Cher grand-père, je prie. Qu’Allah nous protège de ce jour où chacun va vouloir retirer son petit beau fil en sa couleur culturelle et géographique de ce beau tapis qu’est le Mali, voire Amadou Hampâté Bâ. Je te laisse ici cher grand-père. Une constitution n’est point un roman mais le Sacré qui définit le pouvoir, décrit le pouvoir et délimite le pouvoir. Elle n’est point une poubelle pour tous. Sur ce à mardi prochain, pour ma 31e lettre. Inch’Allah !

Lettre de Koureichy

Mali Tribune