Les prêches de  la bonne  parole sont  des facteurs  de renforcement de la cohésion des peuples  et  cultivent la  paix. C’est  fort de ce constat que  les  leaders religieux de la  cité des 333 Saints   et  les autorités  administratives  et des partenaires ont décidé de l’élaboration d’une charte  pour réguler les prêches.

Selon les commentaires de  M. Boubacar Mahamane Maïga, Co initiateur et  participant à   cette rencontre, c’est le dimanche dernier que les  discussions se  sont déroulées  à l’initiative de toutes les parties prenantes. Ayant ainsi comme cadre l’enceinte de l’ONG ARDIL, imams,  prêcheurs, radios libres,  leaders religieux,   maires et sous-préfets de la région de Tombouctou étaient autour de la table « pour harmoniser et moraliser les prêches pour promouvoir la tolérance religieuse, le vivre- ensemble, la cohabitation pacifique dans (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 07 JUILLET 2021

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

MaliwebReligionSociété
Les prêches de  la bonne  parole sont  des facteurs  de renforcement de la cohésion des peuples  et  cultivent la  paix. C’est  fort de ce constat que  les  leaders religieux de la  cité des 333 Saints   et  les autorités  administratives  et des partenaires ont décidé de l’élaboration d’une charte  pour...