Située dans la région de Sissoko à 133 km de Bougouni, la Commune de Niéna est confrontée à la pénurie d’eau.

L’eau est une source de vie et sans l’eau pas de vie. Il faut vivre à Niéna pour bien comprendre cette maxime. Selon des habitants de Niéna, « avoir de l’eau pour subvenir à ses besoins, relève du parcours du combattant ». Les femmes sont obligées d’attendre jusqu’à 2h voire 3h du matin pour qu’elles obtenir les première gouttes d’eau dans les robinets et parfois c’est une nuit entière qu’il faut passer devant les pompes. A cet égard, les femmes de la Commune de Niéna lancent un cri de cœur à toutes les personnes de bonne volonté de leur venir en aide pour résoudre ce problème d’eau qu’elles vivent comme de l’enfer.

Interrogé sur cette problématique, le maire de la Commune, Sériba Diallo affirme que « cette lancinante question d’eau dans sa commune est au cœur de ses préoccupations quotidiennes et qu’il est à la recherche des partenaires pour le financement de l’installation d’un nouveau système de distribution et de pompage d’eau pour la commune car les actuelles installations sont vétustes et ne répondent plus aux préoccupations de la population ».

Ousmane Mahamane

Source: 30MInutes

MaliwebSociété
Située dans la région de Sissoko à 133 km de Bougouni, la Commune de Niéna est confrontée à la pénurie d’eau. L’eau est une source de vie et sans l’eau pas de vie. Il faut vivre à Niéna pour bien comprendre cette maxime. Selon des habitants de Niéna, « avoir de l’eau...