Suite à une première phase exécutée avec succès, l’ambassade du Royaume des Pays-Bas et ses partenaires du consortium de mise en œuvre composé des organisations non gouvernementales (ONG) OXFAM, V4T, Icco-Cordaid et SNV récidivent avec le lancement officiel à Mopti d’une deuxième phase du Programme gouvernance locale redevable (PGLR+). Financé à hauteur de 20 millions d’euros, soit environ 13 milliards de nos francs, pour une durée de 5 ans (2021-2026), cette seconde phase constitue une mise à l’échelle de la couverture du programme de 180 à 240 communes d’intervention dans les Régions de Tombouctou, Gao, Ménaka, Mopti et Ségou.

 

Son objectif global est de renforcer la gouvernance inclusive et la redevabilité, rétablir les relations de confiance, de coopération et renforcer le contrat social entre les autorités locales et leurs communautés à travers la création d’opportunités pour consolider la force des relations et le sentiment de solidarité des jeunes issus des différentes communautés.

Selon les initiateurs, à travers son approche basée sur les acquis méthodologiques (outils, approches, connaissances) et le capital humain de jeunes leaders développés durant la précédente phase, PGLR+ touchera plus de personnes. Il ambitionne de mobiliser 325.440 jeunes hommes et femmes à travers des actions d’émancipation de la jeunesse, le renforcement de la participation des jeunes dans la gestion locale à travers 38.880 postes clés au sein des structures de gouvernance et l’augmentation de la gestion transparente des affaires communales à travers 240 consultations publiques.

La cérémonie de lancement officiel du programme était co-présidée par le chef de cabinet du ministère de la Jeunesse et des Sports chargé de l’Instruction civique et la Construction citoyenne, Sidi Diallo et l’ambassadeur du Royaume des Pays-Bas au Mali, Marchel German. C’était en présence du gouverneur de la Région de Mopti, le colonel-major Abass Dembélé, le directeur national de SNV, lead du consortium, Harm Duiker, les représentants des ONG partenaires Oxfam Novid, Diawaei Bouaré, Icco-Cordaid, Niania Traoré et V4T, Mirjan De Bruyn. En souhaitant la bienvenue aux visiteurs, le colonel-major Abass Dembélé s’est réjoui de l’honneur fait à sa circonscription pour abriter l’évènement et l’inscription de 7 cercles sur les 8 parmi les bénéficiaires du programme.

Harm Duiker a remercié l’ambassade du Royaume des Pays-Bas pour la confiance renouvelée qui permettra de consolider les acquis de la première phase du programme et sa mise à l’échelle au bénéfice d’un plus grand nombre de collectivités et des jeunes. Il a sollicité les autres programmes intervenant dans mêmes zones et secteurs à une synergie d’actions en vue de maximiser les impacts. L’ambassadeur des Pays-Bas au Mali, Marchel German a rappelé que la stratégie de coopération des Pays-Bas vise à accompagner les partenaires nationaux à lutter contre les causes profondes de l’instabilité, afin de renforcer les conditions propices à la paix et le développement durable.

Il a précisé que les Pays-Bas sont fermement attachés à l’amélioration de la gouvernance locale et au renforcement du contrat social entre les collectivités territoriales et les citoyens à travers les mécanismes de redevabilité et de transparence comme celui du PGLR. Sidi Diallo a salué les résultats probants engrangés par la phase pilote. En souhaitant plein succès à cette seconde phase qui permettra, selon lui d’offrir à la société civile et aux jeunes en particulier l’opportunité de raffermir les relations qui les lient aux autorités administratives et politiques dans la gestion quotidienne de la cité, le représentant du ministre a, au nom des plus hautes autorités, remercié le Royaume des Pays-Bas et l’ambassadeur pour les efforts déployés pour notre pays.

Dramane COULIBALY
Amap-Mopti

Source : L’ESSOR

MaliwebSociété
Suite à une première phase exécutée avec succès, l’ambassade du Royaume des Pays-Bas et ses partenaires du consortium de mise en œuvre composé des organisations non gouvernementales (ONG) OXFAM, V4T, Icco-Cordaid et SNV récidivent avec le lancement officiel à Mopti d’une deuxième phase du Programme gouvernance locale redevable (PGLR+)....