Dans le cadre du renforcement de l’excellente coopération qu’il entretien avec notre pays, le royaume des Pays-Bas vient de marquer sa présence avec le lancement en 5ème région de la deuxième phase du Programme d’Aménagement du Delta Intérieur du Niger (Padin II). La cérémonie s’est déroulée le 3 octobre dernier dans la salle de conférence du gouvernorat en présence de l’ambassadeur des Pays-Bas, Maarten Brouwer, du gouverneur de la région, Ibrahima Hamma Traoré, de la directrice adjointe de Care International au Mali, Jane Iredale, du représentant du directeur national du génie rural, Mamadou Baba Diallo.

 

 

Initié conjointement par Care International au Mali, la direction nationale du génie rural et le gouvernorat de Mopti avec le financement du royaume des Pays-Bas pour plus de 7,8 milliards de Fcfa, pour une durée de 5 ans, le programme va intervenir dans 24 communes de 4 cercles de la région que sont Djenné, Mopti, Ténenkou et Bankass.

S’appuyant sur une première phase couronnée de succès, le Padin II vise à améliorer les conditions de vie d’ici décembre 2018 de 20.000 ménages totalisant environ 120.000 agro pasteurs, pêcheurs nomades et sédentaires dans le delta intérieur du Niger et du Sourou à travers l’augmentation de leur production, leur productivité et le développement d’activités économiques durables afin de renforcer leur résilience.

 

 

Pour réussir ce challenge, le Padin II ambitionne d’engager des activités de lobbying/plaidoyer et d’aménager entre autres, 5.100 ha de plaines, 600 ha de bourgoutières, 300 ha de Petits Périmètres Irrigués Villageois (Ppiv), 30 ha de périmètres pastoraux, 50 ha maraichers et 5 étangs piscicoles. Il va également réhabiliter la digue de ceinture et de protection des plaines rizicoles et des quartiers de la ville de Mopti, augmenter les revenus de 80 Organisations Communautaires de Base (Ocb) et 400 groupements de 12.000 femmes à travers le développement d’entreprises agropastorales sociales et solidaires basées sur les filières porteuses et la commercialisation de produits à haute valeur ajoutée et du lait. La cérémonie de lancement dont un des temps forts a été la signature de l’accord de financement entre l’ambassadeur des Pays-Bas et la directrice adjointe de Care International au Mali a aussi été marquée par plusieurs interventions.

 

 

La représentante de Care International au Mali, Jane Iredale a joint sa voix à celle du maire de Mopti Oumar Bathily pour réitérer les remerciements de sa structure à l’ambassadeur, Maarten Brouwer et à ses conseillers sans l’appui et la dextérité desquels, ce projet ne serait pas une réalité. Elle a indiqué que les résultats tangibles de la première phase constituent une garantie pour le succès de Padin II avant de préciser que Care et ses partenaires mettront un accent soutenu sur le développement de synergies avec les autres intervenants, les services techniques pour garantir l’atteinte de résultats.

 

Mamadou Diallo, le directeur national adjoint du génie rural, a mis l’accent sur l’importance des appuis néerlandais à notre pays dans le domaine de l’aménagement. Il a ajouté que ce projet s’inscrit en droite ligne de la politique de développement agricole, du Cadre Stratégique pour la Croissance et la Réduction de la Pauvreté (Cscrp) et de la loi d’orientation agricole. Tout en remerciant le royaume des Pays Bas, il s’est réjouit de la confiance réitérée au binôme génie rural et Care Mali pour la conduite de la deuxième phase du Padin.

 

 

L’ambassadeur du Royaume des Pays Bas, Maarten Brouwer a indiqué que la visite de terrain qui l’a conduit dans le delta intérieur du Niger et dans les zones sèches du cercle de Douentza, lui a permis d’apprécier les réalisations de son pays dans le cadre de la coopération. « L’eau est source de la vie. Elle peut être aussi source de maladie et de conflits. Nous savons que le Mali vit un moment de poste crise. Il a besoin de partenaires à ses cotés. Nous y serons », a assuré l’ambassadeur.

Le gouverneur de la région de Mopti, Ibrama Hamma Traoré a au nom du gouvernement exprimé toute sa reconnaissance au royaume des Pays-Bas pour le soutien financier et les efforts inlassables qu’il ne cesse de déployer pour un développement rural harmonieux du Mali en général et de la région de Mopti en particulier.

Source : Amap

 

SOURCE: Le Reporter
Mali-web.orgSociété
Dans le cadre du renforcement de l’excellente coopération qu’il entretien avec notre pays, le royaume des Pays-Bas vient de marquer sa présence avec le lancement en 5ème région de la deuxième phase du Programme d’Aménagement du Delta Intérieur du Niger (Padin II). La cérémonie s’est déroulée le 3 octobre...