Pour avoir tenté d’agresser le Colonel Assimi Goïta, Président de la Transition, le nommé Alassane Touré, selon un confrère a été déclaré mort, le 25 juillet 2021, à l’Hôpital lorsque tous pensaient qu’il était aux mains de la Sécurité d’État du Mali. Le mystère autour de son décès demeure.

Pendant ce temps, les membres de la famille du présumé agresseur se dit vivre dans la peur depuis les évènements et réclame désormais le corps de leur fils pour pouvoir organiser le deuil et avoir la conscience tranquille. Bien que jusqu’à aujourd’hui aucune information officielle n’a été donnée par le Gouvernement sur l’identité de l’agresseur, les informations recueillies auprès des proches du présumé agresseur à travers les images sur (…)

A.A.D

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebSociété
Pour avoir tenté d’agresser le Colonel Assimi Goïta, Président de la Transition, le nommé Alassane Touré, selon un confrère a été déclaré mort, le 25 juillet 2021, à l’Hôpital lorsque tous pensaient qu’il était aux mains de la Sécurité d’État du Mali. Le mystère autour de son décès demeure. Pendant...