À rebours je reviens sur l’incident de Mardi à la grande mosquée de Bamako. Au-delà de l’attentat contre le Président de la transition Assimi Goïta. J’en profite pour dire que le régicide ne doit nullement faire partie de nos mœurs. Aussi je condamne avec fermeté cet odieux et lâche acte d’agression. Et je comprends la présence du PM Choguel k Maiga sur le plateau du JT de 13 h de l’Ortm pour porter avec hauteur et gravité, les faits à la connaissance de l’opinion nationale.

Un autre de ses pairs s’y était à l’époque collé dans un succulent et subtil parler du terroir bamanan du SEGOU , lorsque mon aîné Dioncounda Traoré subit l’outrage que l’on sait.
Cependant, cela ne saurait être une habitude et c’est pourquoi son gouvernement doit vite se trouver un porte-parole.
Votre serviteur en sa qualité de ministre de la communication a dû s’y coller en l’absence d’un porte-parole désigné à la constitution du gouvernement.
Il faut reconnaître que ce n’était pas la pratique en ce temps-là. C’est quand je fus nommé à la jeunesse et aux sports que mon remplaçant à la Communication fût aussi désigné sur la liste porte-parole du gouvernement.
Donc , à défaut de faire un réaménagement pour y pourvoir, il peut être instruit au ministre en charge de la Communication de s’y dévouer, ou tout autre pour ménager les susceptibilités de certains partenaires stratégiques du gouvernement. Quelqu’un en tous les cas doit nécessairement porter les paroles du gouvernement.
Par ailleurs, sans vouloir fâcher qui que ce soit, ce qui s’est passé met en cause la question et la qualité de sa sécurité. C’est peu dire au regard des faits, qu’elle est calamiteuse.
Je suis un partisan farouche de la création des forces spéciales, mais j’ai comme l’impression celles que nous avons a encore du chemin pour être inévitablement spéciales. Si, elles l’avaient été, cet homme ne serait jamais arrivé jusqu’au Président Assimi Goïta. Il aurait été neutralisé dès ses premiers pas dans sa direction.
Aussi j’invite les responsables en charge de la sécurité présidentielle à se remettre en question pour davantage de sérieux et d’efficacité . C’est totalement ahurissant ce à quoi il nous a été amené d’assister ce jour-là.

#BKC

Source : Info-Matin

MaliwebSociété
À rebours je reviens sur l’incident de Mardi à la grande mosquée de Bamako. Au-delà de l’attentat contre le Président de la transition Assimi Goïta. J’en profite pour dire que le régicide ne doit nullement faire partie de nos mœurs. Aussi je condamne avec fermeté cet odieux et lâche...