Offrir à la jeunesse malienne (artistes, étudiants et autodidactes) un cadre idéal d’expression à travers un panel d’activités artistiques diverses sur la thématique de la paix, la réconciliation et le vivre ensemble ; éduquer et sensibiliser le public à lire et comprendre le langage de la création artistique ; permettre aux jeunes d’apporter leur pierre à l’édifice de la construction d’une paix durable, sont entre autres les objectifs de ce projet initié par le centre Soleil d’Afrique, en collaboration avec l’association culturelle, Écritures des Suds, et avec le soutien financier de la coopération Allemande via la GIZ / Donko ni Maaya. Le vernissage de l’exposition a été fait, le mercredi 31 mars 2021, au centre soleil d’Afrique.

 « Au lancement du projet, nous avons  invité, dit le directeur du centre, les artistes visuels (photographes, peintres, vidéastes) à nous proposer des œuvres sur le thème ‘’Construisons la paix’’. Nous voulons cultiver, poursuit-il, la paix dans l’esprit des adultes qui ont déjà pris des plis en laissant de côté la jeunesse qui a tout l’avenir devant elle et qui a intérêt à s’imprégner des idéaux de la paix pour avoir des automatismes et de reflexes liés au pardon, à la réconciliation et à la tolérance. « Voila la raison de notre motivation et de notre démarche auprès des jeunes lycéens et étudiants », a indiqué le Directeur du centre soleil d’Afrique, Hama Goro. Selon lui, aucun sacrifice n’est de trop pour créer les conditions d’une paix durable,  de recoudre les tissus sociaux durement ébranlés par cette grave crise que connaît le Mali et qu’ils pensent  qu’il est temps de se retourner du côté des artistes afin qu’ils apportent leur pierre à l’édifice de la recherche d’une solution à la crise, d’où l’idée de ce projet Polyphonie pour la paix, a-t-il affirmé. Il a expliqué que le projet est fédérateur et participatif et est destiné à créer un espace d’expression artistique plurielle qui a permis à des jeunes artistes, étudiants et autodidactes encadrés de réfléchir sur la crise que traverse le pays, chacun dans son domaine. Dans les efforts pour reconstruire une société déchirée par des crises récurrentes, on sous-estime beaucoup le rôle de l’art, regrette le président du centre soleil d’Afrique qui pense que l’art peut être une solution pour permettre aux Maliens de fumer le calumet de la paix  et d’enterrer la hache de guerre à jamais. Hama Goro a dévoilé que les résultats obtenus ont été à la hauteur des attentes et que les artistes en herbe ont fait preuve d’ingéniosité afin de réaliser des œuvres  de qualité qui font l’objet de ce vernissage. Katharina Ziegler, la représentante de l’ambassade d’Allemagne a remercie le centre soleil d’Afrique pour l’initiative et sa large contribution au rayonnement de la culture malienne via des projets innovants. Elle a rassuré le Directeur du centre soleil d’Afrique que l’accompagnement de son pays ne fera pas défaut pour permettre au centre soleil d’Afrique de joueur pleinement sa partition dans le cadre du progrès de la culture malienne et africaine. Signalons que  les 12 lauréats qui se sont distingués de par la qualité de leurs œuvres ont reçu des attestations.

Moussa Samba Diallo

Source: Le Républicain- Mali

MaliwebSociété
Offrir à la jeunesse malienne (artistes, étudiants et autodidactes) un cadre idéal d’expression à travers un panel d’activités artistiques diverses sur la thématique de la paix, la réconciliation et le vivre ensemble ; éduquer et sensibiliser le public à lire et comprendre le langage de la création artistique ;...