C’est parti pour la 4è édition du projet «Équations Nomades» qui se déroulera du 16 au 22 novembre à Bamako. Le thème retenu pour cette année est : « La tradition orale, un mode de transmission de nos valeurs culturelles : comment impliquer les enfants et les adolescents dans la conservation et la transmission du savoir à l’ère du numérique ?».

Ils sont 100 jeunes adolescents à participer cette année à ce projet tripartite Mali-France-Maroc qui leur offre ainsi un espace de dialogue à travers la création artistique. Une dizaine de disciplines sont retenues cette année, notamment la danse, la musique, l’art plastique, la vidéo, la gestion des projets, la poésie. L’objectif est de promouvoir la culture de la paix à travers l’éducation artistique. La cérémonie officielle de lancement s’est déroulée hier au Centre international de conférences de Bamako sous la présidence de la ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Kadiatou Konaré.

C’était en présence de son collègue de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, de la représentante spéciale du Système des Nations unies au Mali, Mme Mbaranga Gasarabwe, du représentant de l’Unesco au Mali, Edmond Moukala, de la représentante de l’Unicef au Mali, Mme Sylvie Fouet et du président du Parlement des enfants, Nouhoum chérif Haïdara. La cérémonie d’ouverture a été marquée par la présence massive des jeunes adolescents venus de toutes les régions et du District de Bamako. Durant une semaine, ils vont rivaliser de talent dans le domaine de la production et de prestation artistique et culturelle. Pour les organisateurs, il s’agit de créer un espace de vivre ensemble en vue d’instaurer un climat de paix et de vivre ensemble.

Dans son discours d’ouverture, la ministre en charge de la Culture a appelé à la cohésion sociale, à l’union autour de notre tradition à travers l’art numérique et la création artistique et culturelle. La tenue de ce projet culturel, a-t-elle indiqué, est une source de satisfaction pour le Mali en cette période de transition politique. «La thématique proposée cette année est d’une importante capitale car elle appelle les jeunes à la créativité autour d’un dialogue de paix et de cohésion. L’ère numérique est une opportunité pour la transmission de la tradition orale.

Chers enfants, l’édition de 2020 vous met à l’honneur car la tradition est une école du savoir», a soutenu Mme Kadiatou Konaré. Quant à Mme Mbaranga Gasarabwe, elle a invité les jeunes à bâtir une nation de paix, de cohésion et de vivre ensemble. «C’est possible le vivre ensemble au Mali, la paix et la réconciliation nationale», a lancé la représentante spéciale du Système des Nations unies au Mali qui a évoqué également le chômage, le conflit, le mariage forcé, la violente faite au genre dont la lutte n’est pas au dessus de nos engagements.

La représentante de l’Unicef a, pour sa part, exprimé sa satisfaction de voir plus de 100 jeunes enfants participer à cette 4é édition. Pour Mme Sylvie Fouet, l’expression artistique permet aux enfants de dialoguer et de restituer les résultats des différents ateliers pendant cette semaine.

Amadou SOW

Source: L’Essor- Mali

MaliwebSociété
C’est parti pour la 4è édition du projet «Équations Nomades» qui se déroulera du 16 au 22 novembre à Bamako. Le thème retenu pour cette année est : « La tradition orale, un mode de transmission de nos valeurs culturelles : comment impliquer les enfants et les adolescents dans...