Dans le but de préparer le retour volontaire et la réintégration des migrants, la commune VI du district de Bamako   a abrité le 17 janvier dernier  la cérémonie d’inauguration d’un nouveau centre de transit pour les migrants.

La cérémonie a noté  la présence de la Secrétaire Générale du Ministère des Maliens Établis à l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, Mme Nema Guindo TANGARA, de l’Ambassadeur de la Délégation de l’Union européenne au Mali, Bart OUVRY et du Chef de Mission de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) au Mali, Pascal REYNTJENS,  entre autres .

Lancée en décembre 2016, dans le cadre du Fonds d’affectation spéciale d’urgence de l’Union Européenne pour l’Afrique, l’initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants rassemble 26 pays africains. Ainsi l’UE et l’OIM évoluent autour d’un objectif commun :  « faire en sorte que les migrations soient plus sûres, mieux informées et mieux gérées, tant pour les migrants et leurs communautés que pour les pays d’accueil ».

Construit sur une superficie de 584 mètres carrés, le centre d’hébergement a une capacité de 55 places (réduites à 46 en cette période de COVID-19 pour respecter les mesures de distanciations sociales).

Le rez-de-chaussée est composé de 04 chambres d’une capacité de 18 personnes et d’une grande salle de télévision. Le premier étage est composé de (…)

ALPHA C. SOW

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebSociété
Dans le but de préparer le retour volontaire et la réintégration des migrants, la commune VI du district de Bamako   a abrité le 17 janvier dernier  la cérémonie d’inauguration d’un nouveau centre de transit pour les migrants. La cérémonie a noté  la présence de la Secrétaire Générale du Ministère des...