Alors que bruissent les informations quant à l’organisation d’une conférence de presse, ce jour mardi 7 septembre, la Synergie des syndicats de la Police a rendu public, ce dimanche 5 septembre, un communiqué dans lequel elle a exprimé son mécontentement de la croisade lancée contre la Police et son indignation face aux agissements du Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM) et du Syndicat Libre de la Magistrature (SYLIMA). Elle leur reproche leur silence tombal sur la libération extrajudiciaire de certains manifestants du M5-RFP placés sous mandat de dépôt par des juges en août 2020, sur certains crimes récemment commis dans ce pays. « La synergie des syndicats de la Police revendique une justice impartiale commençant par l’interpellation des donneurs d’ordres et de toutes les parties prenantes et non une justice sélective ».

Le Commandant de la FORSAT libéré, vendredi dernier, s’est rendu de son propre chef au Camp I de la Gendarmerie, même si d’autres soutiennent que sa reddition fait suite à des discussions avec la hiérarchie ou à un ultimatum de 48h que président de la Transition lui avait lancé.
Nous vous livrons le communiqué signé de 10 des 14 syndicats de la Police nationale.

Alors que bruissent les informations quant à l’organisation d’une conférence de presse, ce jour mardi 7 septembre, la Synergie des syndicats de la Police a rendu public, ce dimanche 5 septembre, un communiqué dans lequel elle a exprimé son mécontentement de la croisade lancée contre la Police et son indignation face aux agissements du Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM) et du Syndicat Libre de la Magistrature (SYLIMA). Elle leur reproche leur silence tombal sur la libération extrajudiciaire de certains manifestants du M5-RFP placés sous mandat de dépôt par des juges en août 2020, sur certains crimes récemment commis dans ce pays. « La synergie des syndicats de la Police revendique une justice impartiale commençant par l’interpellation des donneurs d’ordres et de toutes les parties prenantes et non une justice sélective ».
Le Commandant de la FORSAT libéré, vendredi dernier, s’est rendu de son propre chef au Camp I de la Gendarmerie, même si d’autres soutiennent que sa reddition fait suite à des discussions avec la hiérarchie ou à un ultimatum de 48h que président de la Transition lui avait lancé.
Nous vous livrons le communiqué signé de 10 des 14 syndicats de la Police nationale.

Source : Info-Matin

MaliwebSociété
Alors que bruissent les informations quant à l’organisation d’une conférence de presse, ce jour mardi 7 septembre, la Synergie des syndicats de la Police a rendu public, ce dimanche 5 septembre, un communiqué dans lequel elle a exprimé son mécontentement de la croisade lancée contre la Police et son...