Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE a reçu en audience, en fin de matinée, une délégation de ressortissants du Cercle de Djenné, très représentatif au regard de leur qualité. Ils étaient conduits par l’ancien Ministre Baber GANO.

Faisaient partie de la délégation, le Maire de la Commune urbaine de Djenné, M. Alphamoye SAMASSÉ, l’honorable Sekou Cissé, l’imam principal de la grande mosquée Alphamoye DJEITÉ, le Chef de village intérimaire Hasseye Baber MAÏGA, M. Badra DEMBÉLÉ représentant les Chefs de quartiers et M.Mamadou Dramé, le représentant du Haut Conseil Islamic de Djenné. Dans ses propos liminaires, M. Baber GANO a remercié le Ministre Daoud Aly MOHAMMEDINE pour la promptitude avec laquelle ils ont été reçus.

Il a ensuite enchaîné avec l’objet de leur présence au Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile qui s’articule autour de l’insécurité sévissant dans le Cercle de Djenné. Selon Baber GANO, en raison du phénomène djihadiste, les villages se sont vidés de leurs populations, grossissant, du coup, le lot des déplacés dans la ville de Djenné. Un tableau davantage assombri par les récits de mefaits des Djihadistes racontés par l’imam Alphamoye DJEITÉ et le Maire Alphamoye SAMASSÉ. Des recits qui vont du vol de bétails, par milliers, au blocus économique que les Djihadistes voudraient imposer aux populations à l’approche de l’hivernage. A leurs dires, les agriculteurs risquent, à l’allure ou vont les choses, de connaître une année blanche, donc sans culture. En coeur ils ont tous exprimé cette crainte qui pourrait avoir des conséquences économiques désastreuses. D’où leur cri de cœur en direction des autorités afin de parer à l’urgence, en préconisant des mesures de sécurité drastiques dans cette partie du pays presque devenue l’épicentre du djihadisme. Ces notabilités du Cercle de Djenné ont réitéré leur soutien aux autorités de la Transition avec à leur tête, le Colonel Assimi GOÏTA.

Au sujet de l’insécurité, ils ont bien voulu associer d’autres préoccupations notamment, les disfonctionnement criards dans la fourniture d’eau et d’électricité devenues un véritable casse-tête chinois pour les populations de Djenné. Le renforcement des effectifs des forces de sécurité dans la ville de Djenné et la multiplication des patrouilles mixtes ont également été abordés au cours de cette audience. Pour terminer le Maire de la Commune urbaine de Djenné a informé le Ministre de la mise en place d’un Comité Consultatif Local de Sécurité (CCLS) rentrant dans le cadre de la gestion concertée de la sécurité.

Répondant à ces hotes, le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE s’est dit très ravi de recevoir des ressortissants de Djenné, ville qu’il connaît parfaitement pour y avoir vecu dans un passé lointain. Ce qui lui fera dire qu’il revendique également son statut de ressortissant de Djenné. A ce titre, il a rassuré ses hôtes de son engagement fort à faire sien leurs préoccupations. « je m’associe à vous pour plaider votre cause, notre cause j’allais dire. Je serai votre messager auprès de mes collègues Ministres afin de trouver des solutions aux problèmes qui ne relèveraient pas de mes compétences. Pour ce qui est de l’insécurité, le gouvernement prendra toutes les dispositions pour que les paisibles populations puissent vaquer librement à leurs préoccupations, dans la paix et la quietude » a dit le Ministre.

 

Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile
Maliwebmalijet comSociétéSociété malienne
Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE a reçu en audience, en fin de matinée, une délégation de ressortissants du Cercle de Djenné, très représentatif au regard de leur qualité. Ils étaient conduits par l'ancien Ministre Baber GANO. Faisaient partie...