Grippe aviaire, Ébola, Covid, ces maladies ont un point en commun : ce sont des zoonoses. Un terme qui désigne les maladies infectieuses qui se transmettent de l’animal à l’homme.

 

Les agents pathogènes zoonotiques peuvent être d’origine bactérienne, virale ou parasitaire, selon une description de l’OMS. L’organisation des Nations-Unies a envoyé en janvier dernier une équipe à Wuhan afin d’enquêter sur les origines de la pandémie, sans succès. Les enquêteurs n’ont pas pu déterminer l’animal qui a pu transmettre le virus à l’homme. Toutefois, la Covid est bien une zoonose, des études ayant démontré notamment que les chauves-souris sont les hôtes de plusieurs coronavirus. Chauves-souris qui font l’actualité au travers d’Ébola. Après la découverte de nouveaux cas en Guinée, les voisins prennent les boucliers. La Côte d’Ivoire a annoncé avoir pris des mesures « anti-Ebola » et le Mali en a fait autant le 15 février, après une réunion qui a réuni tous les acteurs nationaux et les partenaires techniques.

Modes de vie en cause

Les experts sont presque unanimes sur le sujet, les zoonoses sont les conséquences de nos modes de vie. La proximité de l’homme avec les animaux, domestiques ou sauvages, constitue notamment un facteur de risque. « La plupart de ces maladies se déclarent dans des zones forestières où des personnes sont en contact étroit avec les animaux et consomment même du gibier », explique le Docteur Amadou Ousmane Traoré, médecin vétérinaire. Les zoonoses représentent une forte proportion de l’ensemble des maladies infectieuses nouvellement recensées ainsi que de nombreuses maladies existantes, selon l’OMS. Le VIH est également une zoonose. Selon certaines théories admises au sein de communautés scientifiques, il a été transmis à l’homme par le singe, même si l’OMS précise que le virus a muté par la suite en souches présentes uniquement chez l’homme, avec les conséquences dramatiques documentées depuis plusieurs années. Selon le Département américain de la santé, près de 16% de tous les décès recensés au niveau mondial sont attribués à des maladies infectieuses. Les zoonoses représentent 60% des maladies infectieuses connues et 75% des maladies infectieuses émergentes. Une menace sérieuse, qu’il est nécessaire de vite circonscrire, plaide le vétérinaire Traoré. À ses dires, il existe au Mali un Réseau national de surveillance épidémiologique vétérinaire (EPIVET) dont les branches s’étendent à « toutes les zones ».

Boubacar Sidiki Haidara

Source : Journal du Mali

MaliwebSociété
Grippe aviaire, Ébola, Covid, ces maladies ont un point en commun : ce sont des zoonoses. Un terme qui désigne les maladies infectieuses qui se transmettent de l’animal à l’homme.   Les agents pathogènes zoonotiques peuvent être d'origine bactérienne, virale ou parasitaire, selon une description de l’OMS. L’organisation des Nations-Unies a envoyé...