L’ONG ARAPACIS en partenariat avec l’ONG GRADP Mali a remis un don de 25 tonnes de riz et 25 tonnes de mil aux déplacés des sites du centre Mabilé de Faladié, de Sénou, Niamana, Zantiguila, Garantiguibougou et Kalaban-coro. La cérémonie s’est déroulée à Sénou sous la présidence du ministre délégué auprès du ministère de la Santé et du Développement social, chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés, Oumarou Diarra. C’était en présence du représentant de l’ONG GRADP, Cheick Tidiane Diabaté et du tuteur des personnes qui vivent sur des sites, le général Ismaël Cissé

 

Ce geste de solidarité, dont le montant est estimé à plus de 13 millions de Fcfa s’inscrit dans le cadre du lancement d’un vaste projet qui portera sur la réalisation d’à peu près une trentaine de forages équipés dans plusieurs localités du pays, le financement d’activités génératrices de revenus au profit de 150 jeunes provenant des localités les plus pauvres du pays.

Le ministre Diarra a souhaité que ce bel élan de solidarité soit un exemple à suivre par tous les Maliens et qu’il s’inscrive dans une tradition à perpétuer pour le plus grand bonheur des populations nécessiteuses.

Le représentant du GRADP a souligné que cette cérémonie marque le début de la mise en œuvre du plan d’action du projet de renforcement des capacités des personnes déplacées internes, des réfugiés et le soutien à la fonctionnalité des structures et des services sociaux de base, sur financement du gouvernement italien. La mise en œuvre du plan sera assurée par l’ONG ARAPACIS et GRADP.

Cheick Tidiane Diabaté a rappelé que les personnes déplacées internes et celles qui sont retournées dans leurs lieux d’origine, les réfugiés, les communautés d’accueil et les populations vulnérables à l’insécurité et à la malnutrition sont les cibles de ce plan d’action. D’après lui, le plan d’action qui vient d’être lancé s’articulera autour de deux axes stratégiques à savoir : l’accroissement de la fonctionnalité et l’accès aux services sociaux de base avec comme composante le renforcement des capacités économiques des jeunes et des femmes et l’amélioration de la situation alimentaire des groupes vulnérables.

Le deuxième axe porte sur la réalisation de forages équipés dans les zones de retour des réfugiés et des sites des déplacés internes. Il vise l’amélioration du cadre de vie des populations, des personnes déplacées internes, celles qui ont regagné leurs lieux d’origine et les rapatriés. Selon Cheick Tidiane Diabaté, chaque axe stratégique porte en soi un objectif particulier allant de l’aide urgente aux renforcements des capacités de résilience. Il a expliqué que l’objectif ultime du plan d’action est de mettre fin à l’assistance alimentaire en permettant à ces communautés vulnérables de retrouver une vie normale et digne.

Quant au général Ismaël Cissé, il a remercié les donateurs pour ce geste de solidarité. Et de déclarer que le vœu le plus cher des déplacés est de voir cette crise se terminer afin de retourner dignement dans leurs localités d’origine. Il a promis de donner aux femmes une parcelle d’un hectare pour y pratiquer le maraîchage. Adja Diallo, porte-parole des déplacés, a exprimé sa joie pour cette donation avant de remercier les initiateurs.

Nahawa SANGARÉ

Source : L’ESSOR

Maliwebsolidarite
L’ONG ARAPACIS en partenariat avec l’ONG GRADP Mali a remis un don de 25 tonnes de riz et 25 tonnes de mil aux déplacés des sites du centre Mabilé de Faladié, de Sénou, Niamana, Zantiguila, Garantiguibougou et Kalaban-coro. La cérémonie s’est déroulée à Sénou sous la présidence du ministre...