Attar club de Kidal poursuit sa série en championnat national. Dimanche, la formation kidaloise a signé un nouveau succès, en battant sur le fil l’AS Mandé 70-69, au compte de la 12è journée. Le choc entre les deux équipes a tenu toutes ses promesses et le suspense a régné jusqu’au bout.

Attar club de Kidal a dominé de la tête et des épaules le premier quart temps, remporté sur le score sans appel de 22-9, soit 13 points d’écart. Au deuxième quart temps, les Mandékas haussent le niveau de leur jeu, mais s’inclinent 38-27.

Au retour des vestiaires, l’AS Mandé, sous la houlette du pivot Soumaïla Cissouma, montre un tout autre visage. Elle réduit d’abord l’écart à 9 points, soit 50-59 au troisième quart temps, avant de revenir à seulement une unité dans l’ultime quart temps (67-68).

Il ne restait alors que trois minutes avant la fin du temps réglementaire et tout pouvait arriver entre les deux protagonistes. Dans les ultimes secondes, Harouna Thiam donne l’avantage à l’AS Mandé (69-68), mais Souleymane Berthé brise le rêve des Communards en marquant le panier décisif. Score final :70-69 pour Attar club qui a souffert jusqu’au bout, mais qui a réussi l’essentiel, c’est-à-dire, empocher le gain de la partie.

C’est la 12è victoire de rang pour l’équipe de Kidal qui est invaincue depuis le début du championnat. à la fin de la rencontre, le technicien Moussa Cissé, qui a fait tourner son effectif, a rendu un hommage appuyé à ses joueurs. «Je félicite les deux équipes, elles ont produit du beau jeu. Aujourd’hui (dimanche, ndlr), je suis venu sans pression. La qualification pour le Carré d’as était assurée. Il fallait faire jouer ceux qui n’ont pas beaucoup de temps de jeu. Je leur ai dit de prendre leurs responsabilités et de tout faire pour gagner le match.

C’est ce qu’ils ont fait et par la même occasion, prouver qu’on peut compter sur tout l’effectif», a réagi Moussa Cissé, avant de se projeter vers le Carré d’as. «On voulait d’abord se qualifier pour le Carré d’as, Dieu merci, ce premier objectif est atteint. Maintenant, on va travailler pour se faire une place aux Play-offs et après, on verra», a ajouté l’entraîneur de Kidal.

à l’instar d’Attar club, le Stade malien a également gagné face à l’AS Commune VI, largement battue 64-41. En déplacement à Kayes, le Réal a réalisé une bonne opération en dominant le Sigui 60-55. Sur le tableau féminin, le Stade malien a été sans pitié avec le Tata de Sikasso, surclassé 93-46, soit 47 points d’écart. L’AS Police, championne du Mali en titre n’est pas non plus allée avec le dos de la cuillère face au Centre Bintou Dembélé de Koulikoro, étrillé 94-36. Les deux dernières rencontres du tableau féminin ont été remportées par Kalaban sport club (KSC) et le Djoliba face, respectivement au Réal (61-55) et à Attar club de Kidal (96-56).

Seïbou S. KAMISSOKO

LES RÉSULTATS

En Messieurs

Sigui- Réal : 55-60

AS Mandé-Attar club : 69-70

Commune VI-Stade

malien : 41-64

En Dames

Stade malien-Tata : 93-46

AS Police-CBD : 94-36

Kalaban sports-Réal : 61-55

Djoliba-Attar club : 96-56

Source: Esoor

MaliwebSports maliens
Attar club de Kidal poursuit sa série en championnat national. Dimanche, la formation kidaloise a signé un nouveau succès, en battant sur le fil l’AS Mandé 70-69, au compte de la 12è journée. Le choc entre les deux équipes a tenu toutes ses promesses et le suspense a régné...