Reporté  en 2020  pour  raison  de la pandémie à Coronavirus qui  a secoué  la planète entière, le Forum International  sur le Sport  (FIS) reprend service. En ce  mois  de juin 2021, se déroulera, de ce fait, la cinquième édition du FIS à Bamako et  environnants. L’information  a été  donnée,  le samedi 12 juin 2021, à DFA Communication, par les organisateurs du FIS, lors d’une conférence de presse. Il s’agit en l’occurrence de la Coordinatrice   du FIS, Mme Sy Aminata Makou Traoré, non moins membre du Comité  national  Olympique et sportif du Mali (Cnosm), vice-championne francophone de Taekwondo, médaillée d’Or aux jeux africains  de Maputo 2011, Ambassadrice de Right to play,  du président du  comité  d’organisation  du FIS, Moctar Sy, du  représentant  du Ministre de la  Jeunesse et des sports, chargé  de l’instruction civique et de la construction citoyenne, Allaye Bocoum, des représentants  de Right To Play (Moussa Sow et Abdoulaye Coulibaly), et de  Mme Ahoualy de Famib. Cette  5ème   édition qui se  déroulera du 24 au 27 Juin prochain  est placée sous le thème : «les enjeux du sport : développement, paix et cohésion sociale ». Elle est placée sous la haute présidence  du Président  de la transition, le colonel Assimi Goïta, et est parrainée par  le Ministre de la jeunesse et des sports, chargé  de l’instruction civique et de la construction citoyenne, Mossa Ag Attaher.

Selon Sy Aminata Makou Traoré, cette 5ème édition du FIS est tenue par  l’Association pour  la promotion  de la jeunesse  et des sports, avec le soutien des autorités  du pays et des sponsors et partenaires. Selon elle, c’est soucieuse de renforcer sa participation à l’épanouissement des populations que ladite association  entend  exercer son rôle  d’association  engagée pour la mise  en œuvre d’actions  visant d’une part, à soutenir les efforts déployés par les autorités  de la transition dans le développement du sport et d’autre part, à prôner la paix et le vivre ensemble par le sport.       De l’avis de Sy Aminata  Makou Traoré, l’édition sera  marquée par plusieurs activités. L’on note les compétitions  de Basket  3X3, Maracana, arts martiaux, etc. ; des expositions des fédérations  et associations sportives ; des panels ; des formations ; des nuits des arts martiaux ; du flambeau de la paix dans la région de Koulikoro ; des activités avec les enfants déplacés de Niamana.  Le thème de cette année a été choisi, explique la  coordonatrice du FIS, pour mettre  en avant l’apport  du sport dans le processus de développement du Mali. Dans la même dynamique, dit-elle, le sujet  de la paix par le sport sera  abordé pour  évaluer les solutions dynamiques novatrices  qui seront  proposées  aux acteurs pertinents en vue de faire du sport un véritable contributeur à la paix au Mali.

 

Sy Aminata Makou Traoré a ajouté que le FIS est également un rendez-vous international  du sport au Mali,  s’inscrivant dans le plan d’actions stratégiques de  l’APJS ayant  pour  ambition de faciliter l’accès à une meilleure  éducation, d’apporter  des soins  de qualité  et favoriser  une paix durable en vue de créer les conditions idéales au Mali pour l’atteinte des objectifs de développement durable  des nations unies (ODD).  Sy Aminata Makou Traoré  a fait savoir ensuite  que plusieurs actions  seront mises en œuvre lors du forum. L’on note la sensibilisation  et la mobilisation  des acteurs sur  la notion du sport au service du développement  et de la paix ; la promotion  de l’égalité des chances visant à favoriser  l’accès des femmes, des filles et des personnes en situation de handicap aux activités physiques  et sportives ; la prévention de la violence à l’égard des femmes et des filles en milieu  sportif ; la sensibilisation au respect des valeurs et  de l’éthique du sport ; la communication sur les bienfaits de la pratique sportive sur la santé, le bien-être.  Pour conclure, elle a souligné que le FIS s’inscrit dans la dynamique positive  amorcée par  les autorités de la transition du Mali en vue d’identifier les voies et moyens suivant lesquels le sport pourrait  favoriser la paix et conséquemment contribuer à la cohésion nationale tant souhaitée par les Maliens. « Pour la consolidation de  la paix et le développement au Mali à travers le sport, nous donnons rendez-vous aux Maliens du 24 au 27 juin prochain au Palais des sports de Bamako », indique Mme Sy. Comme innovations apportées lors de cette édition du FIS 2021, dit Moctar Sy, l’on cite le flambeau de la paix (concept qui consiste à faire le tour du Mali en conscientisant et sensibilisant les populations sur la paix, la cohésion sociale et sur les mesures sanitaires contre le COVID-19. Autre innovation et pas des moindres, ce sera la première fois aussi qu’un président préside la cérémonie d’ouverture. Le fait de tenir ou de délocaliser les activités cette année en dehors du Palais des sports est aussi une innovation. «Tout simplement, on a jugé d’évoluer  avec  le forum. Et  cela passera par  aller  vers  les populations de quartier  en quartier pour donner  une autre dimension au FIS », explique Moctar Sy. Allaye Bocoum  a rassuré les responsables du FIS tout l’accompagnement de l’Etat  à leurs côtés dans leurs initiatives qui vont en droite ligne du plan d’action du département de la jeunesse et des sports.

Hadama B. Fofana

Source: Le Républicain- Mali

MaliwebSports
Reporté  en 2020  pour  raison  de la pandémie à Coronavirus qui  a secoué  la planète entière, le Forum International  sur le Sport  (FIS) reprend service. En ce  mois  de juin 2021, se déroulera, de ce fait, la cinquième édition du FIS à Bamako et  environnants. L’information  a été  donnée, ...