la suite des enquêtes indépendantes sur l’affaire de harcèlement sexuel sur les jeunes basketteuses maliennes, la FIBA a pris  » des mesures conservatoires contre le président de la Fédération Malienne de Basketball « . Harouna B. Maïga  a été ainsi relevé  temporairement de ses fonctions  de président.

 

Rappelons que cette affaire a éclaté suite à la publication, en juin dernier,  des allégations  du New York Times. Le journal américain a notamment dénoncé des abus sexuels de plusieurs entraineurs et officiels sur des dizaines de joueuses.

Par la suite, la FIBA s’est prononcée sur le dossier en suspendant, de toutes les activités de la FIBA, les entraîneurs Amadou Bamba  et Oumar Sissoko ainsi qu’un officiel, Hario Maïga.

Egalement accusé de passivité dans l’affaire, le président de la FIBA, Hamane Niang,  s’est retiré de son poste  à cause de l’enquête ouverte par l’instance dirigeante du Basketball mondial.

«Un sabotage»

Dans un communiqué, la Fédération malienne de basketball confirme à la FIBA et à sa commission d’enquête qu’elle ne posera aucun acte qui pourra entraver la procédure de l’enquête.  » Le bureau fédéral attire, cependant, l’attention de la FIBA et de sa commission d’enquête  de mesurer toute la portée des enjeux actuels de notre basketball et surtout de la moralité des témoins auxquels ils font référence et tapis dans l’ombre « , peut-on lire sur le document.

Et d’ajouter :  » En toute responsabilité,  le bureau fédéral se défend de rentrer dans le débat à ce stade de l’enquête, mais rassure qu’au moment opportun il se donnera  les moyens légaux pour défendre l’honneur du Mali, terni par certains qui, dans l’ombre s’activent pour assouvir le destin que la communauté du basketball ne leur a pas donné. Le sabotage actuel de toutes les actions et initiatives du bureau fédéral rentre dans ce schéma qui va échouer imparablement « .

SIC

Source: l’Indépendant

MaliwebSports
la suite des enquêtes indépendantes sur l’affaire de harcèlement sexuel sur les jeunes basketteuses maliennes, la FIBA a pris  » des mesures conservatoires contre le président de la Fédération Malienne de Basketball « . Harouna B. Maïga  a été ainsi relevé  temporairement de ses fonctions  de président.   Rappelons que cette affaire a éclaté...