C’est sans surprise, pour celui qui suit et qui connaît bien le basket-ball malien, catégories inférieures, ces sacres juniors du Mali, en filles et garçons. Si les garçons ont arraché une troisième place en s’offrant une bronze, les filles sont montées, sans trembler, sur la plus haute marche de leur podium avec à la clef une médaille d’or. Ainsi, elles décrochent leur huitième trophée consécutif.

Pour ce sacre continental, les juniors filles du Mali, appelées les U-18, conduites par Sory Diakité, coach principal, ont déroulé un basket impressionnant qui a balayé tous ses adversaires. Des matchs de poules à la finale, les Maliennes se sont distinguées et ont régalé le public malgache avec des scores souvent à trois chiffres (117 contre l’Angola…). Les Pharaons U-18 Filles, les grandes rivales, qui avaient les seules à leur priver ce titre, notamment lors de l’avant dernière rencontre, ont été battues sans peine 84-56 par les Aiglonnes du Mali. La compétition sur terrain neutre a confirmé toute la suprématie du Mali qui a dominé tous les quarts temps ou période de jeu. Le sacre fut accompagné de plusieurs titres individuels dont celui de Maïmouna Haïdara comme MVP ou meilleure joueuse de la compétition.

Concernant les garçons, ils ont eu la mal chance de tomber sur le pays organisateur en demi-finale. En champions sortant, les poulains de Moussa Cissé, coach principal, n’ont pas manqué le podium face à l’Angola.

Les Afrobasket des U-18 se sont déroulés du 4 au 15 août à Madagascar avec la participation des grands pays d’Afrique de basket-ball à l’exception du Nigeria. Après cette compétition continentale, le Mali reste debout sportivement.

Drissa Sangaré

Source: Ziré