Le fruit de la ténacité et de la transparence ! Telle peut se résumer l’issue du vote pour la présidence de la Fédération malienne de football.

général Boubacar Diarra BABA

L’élection du Comité exécutif et de la présidence de la Fédération malienne de football vient de connaître son épilogue : l’Inspecteur Général Boubacar Baba DIARRA l’emporte sur le président sortant, Amadoun Kolado CISSE par un score sans appel de 29 contre 25.

 

 

Le premier tour avait vu le trio se départager les voix des membres électeurs du football malien à raison de 14 voix pour Boubacar Kolon SIDIBE, le Président du Stade malien de Bamako, 18 pour l’ancien challenger de Kola CISSE et actuel patron du Djoliba AC de Bamako et 22 pour le président sortant de la FEMAFOOT.

 

Toutefois, par le biais des reports de voix, les anciens alliés du Collectif des clubs de première division, se sont de nouveau retrouvés, et c’est Amadoun Kolado CISSE qui a dû céder son fauteuil à celui qui n’est pas un inconnu dans le monde footballistique malien. Et pour cause, n’eut été la main présidentielle de l’époque, le 1er vice-président de Salif KEITA Domingo d’alors aurait succédé à son présiet sortant. Mais qu’à cela ne tienne, voilà quatre ans plus l’Inspecteur Général DIARRA de nouveau en lice, cette fois pour la bonne.

 

Amadoun Kolado CISSE paye le prix de sa gestion étriquée du football malien tant décriée et qui l’a conduit à se séparer de ses amis de Tombouctou, soupçonnés à tort ou à raison de lui faire de l’ombre. Au-delà,avec cette élection, il faut espérer voir le football malien sortir des sentiers battus, à l’image des mascarades juridiques dont les Banou MAKADJI, les M’Pa SYLLA ont donné la preuve en de ridicules montages pour écarter des énergies nouvelles et juvéniles dont le football a tant besoin.

 

Aussi faut-il espérer qu’avec le projet d’une grande direction, la gestion du football se professionnalise désormais pour sortir le sport Roi  de l’ornière à laquelle il a été confiné des années durant, parce que des dirigeants, peu soucieux du devenir, ou plutôt une situation de viagère. Un mal endémique dont vaccin serait enfin trouvé à partir de ce soir à Mopti. Pour que triomphe à nouveau un sport qui ne manque pas de talents certains.

Autre Presse

oumar kaneMali actuSports
Le fruit de la ténacité et de la transparence ! Telle peut se résumer l’issue du vote pour la présidence de la Fédération malienne de football. L’élection du Comité exécutif et de la présidence de la Fédération malienne de football vient de connaître son épilogue : l’Inspecteur Général Boubacar Baba...