Il n’y a plus d’athlètes maliens aux Jeux olympiques de Tokyo. Après le taekwondoïste Seydou Fofana et le nageur Sébastien Kouma, les deux sprinteurs, Fodé Sissoko (200m) et Djénébou Danté (100m), ont dit adieu à leur tour aux JO, suite à leur élimination lors des séries.

 

Pour sa première participation à ce rendez-vous mondial, Fodé Sissoko, pensionnaire de Lille Métropole Athlétisme et champion de France d’élite en salle au 200m, a terminé à la 5è place de la première série de l’épreuve avec un chrono de 21’’00.Insuffisant pour prétendre à une place en demi-finale, d’autant que le Sud-Africain Anaso Jobodwana, 3è de la course, a réalisé un chrono de 20’’78.

La sprinteuse Djénébou Danté a également été éliminée lors de la série du 100m. Elle a terminé 4è de sa série et n’a pas réussi à se qualifier pour les demi-finales. Spécialiste du 400m, Djénébou Danté voulait s’aligner sur cette distance, mais faute d’avoir obtenu le minima, la Malienne est allée à Tokyo, en tant qu’invitée et a été obligée de disputer l’épreuve du 100m. «Elle n’a pas obtenu le minima pour s’aligner sur le 400m, elle a été invitée par le CIO et c’est seulement au 100m qu’il y avait des places disponibles. Elle a accepté d’y aller pour défendre les couleurs du pays», a expliqué un membre de la Fédération malienne d’athlétisme.

Abdramane DIOMA

Source : L’ESSOR

MaliwebSports
Il n’y a plus d’athlètes maliens aux Jeux olympiques de Tokyo. Après le taekwondoïste Seydou Fofana et le nageur Sébastien Kouma, les deux sprinteurs, Fodé Sissoko (200m) et Djénébou Danté (100m), ont dit adieu à leur tour aux JO, suite à leur élimination lors des séries.   Pour sa première participation...