Agé de 43 ans, l’arbitre gambien Bakary Gassama serait contraint de mettre un terme à sa carrière internationale en 2024.

 

En effet, les règlements de la Fédération internationale de football (FIFA) ont fixé une limite d’âge de 45 ans pour les arbitres chargés d’officier les matchs internationaux.

 

Décrié de partout, le referee gambien ne sera pas retenu pour le Championnat d’Afrique des Nations, qui aura lieu en Algérie en début 2023.

Cette décision est motivée par la volonté de la Confédération africaine de football (CAF) d’éviter de nouvelles polémiques sur l’arbitrage, surtout que ce dernier est devenu l’ennemi juré d’une grande partie du peuple algérien.

 

Auteur d’une prestation arbitrale quelconque, en mois de mars dernier, à l’issue du match qui a opposé les « Fennecs » aux « Lions Indomptables », comptant pour les barrages mondialistes, Bakary Gassama est accusé par les algériens d’avoir précipité l’élimination de leur sélection nationale du Mondial.

 

Orphelin de son protecteur, le seychallois Eddy Maillet, l’arbitre gambien vivra des jours difficiles pour ses dernières années en tant qu’arbitre international.

Source : Le Foot En Bref