basketball

Les jours à venir ça risque de chauffer au sein de la fédération malienne de basket. Les amateurs du basket ainsi que le ministère attendent le bilan des responsables de la fédération avant toute décision. En attendant, le mot d’ordre reste le départ de l’équipe fédérale pour restaurer le basket Malien.

« Cette contreperformance du Basket-ball malien s’explique par la médiocrité et le népotisme utilisés comme règle de gestion », commente un journaliste et chroniqueur sport.

Pour argumenter sa position, il explique: « Comment comprendre que la fédération ait refusée de faire appel à la meilleure marqueuse  de l’équipe nationale Djènèbou Sissoko et la meilleure joueuse africaine aux Etats- Unis,  Mama Traoré au motif que cette dernière a un enfant alors qu’on a sélectionné trois basketteuses qui avaient des bébés qui venaient de naitre et accompagnées s’il vous plait par des bonnes au frais de l’Etat .Sans oublier comment le Mali a perdu Ramata Dao (qui s’est naturalisée Sénégalaise ) pour avoir été écartée au profit d’Astan Dabo « ,

Et d’en conclure « on comprend maintenant pourquoi la fédération s’est débarrassée de son manager Fousseini Sangaré, jugé rigoureux donc gênant au profit de Pierre Dao ».

Les fédéraux sont attendus sur le bilan de ses deux périples dans les prochains jours. Pour rappel, le Mali a chuté en quart de finale chez les dames, tandis que chez les hommes, le pays ne s’est même pas qualifié pour les quart de finale.