Le célèbre investisseur américain a promis cette récompense à ceux qui parviendront à prévoir l’ensemble des résultats des phases finales d’un championnat de basket. Les chances d’empocher la mise sont infimes.

 Warren Buffett

La dernière proposition du célèbre investisseur américain Warren Buffett n’est pas passée inaperçue. Le milliardaire s’est engagé à offrir la bagatelle d’un milliard de dollars (un peu de 740 millions d’euros) à celui, ou celle, qui parviendrait à prévoir parfaitement l’ensemble des résultats des phases finales du championnat universitaire américain de basket qui se disputera cette année du 18 mars au 7 avril.

Et le quatrième homme le plus riche de la planète avec une fortune estimée à 60,8 milliards de dollars a tout prévu. A commencer par le mode de rétribution: la cagnotte sera versée sur quarante ans, à raison de quarante versements de vingt-cinq millions de dollars par an Les plus pressés pourront également choisir de recevoir immédiatement la récompense, toutefois diminuée de moitié à 500 millions d’euros. Et pour ce pari un peu fou, Buffett s’est associé au géant des assurances Quicken Loans Quicken Loans et il travaillera en collaboration avec Dan Gilbert, le propriétaire des Cleveland Cavaliers. Le concours sera réservé au 10 premiers millions de parieurs qui tenteront leur chance sur la toile.

Une chance sur 9 trillions!

Mais prudence avant d’imaginer les rêves les plus fous que vous pourriez réaliser avec une telle somme! Trouver le tableau parfait de ce tournoi de basket, c’est un peu comme gagner au loto: les chances d’y parvenir sont infimes…Lors de ce tournoi, particulièrement suivi aux Etats-Unis et notamment lors des derniers tours disputés durant la «March Madness» («la folie du mois de mars»), 64 équipes disputeront des matchs à élimination directe. Les probabilités de rencontres sont donc multiples, d’autant que les équipes et les joueurs réservent souvent de grandes surprises dans ce type de championnat.

Jeffrey Bergen, professeur de mathématiques à l’université DePaul de Chicago, a d’ailleurs calculé pour le New York Times , les chances de trouver l’intégralité des bonnes combinaisons: elles sont d’une sur 9 trillions (un 9 avec 18 zéros!), contre une chance sur 19 millions de trouver les cinq bons numéros et le numéro chance du Loto. «Je ne pense pas que l’on doive s’inquiéter pour Warren Buffett», a conclu le professeur. L’intéressé a lui même avoué que les chances de dresser un tableau parfait sont presque nulles. «Einstein lui-même aurait été incapable de prédire un tel scénario», a indiqué Warren Buffett lors d’une interview.

Le sage d’Omaha n’est donc pas si fou! Il a déjà tout gagné: une importante couverture médiatique assortie d’une prise de risque maîtrisée…

Source: LE FIGARO