• Comme il fallait s’y attendre, l’AS Mandé n’a fait qu’une bouchée des Tigresses de Kayes, étrillées 6-0, samedi au compte de la deuxième journée du championnat. Awa Traoré (26è min), Fatoumata Diarra (53è et 83è min), Aïssata Keïta (54è min), Rokia Coulibaly (63è min) et Aïcha Samaké (78è min) sont passées par là.

L’Usfas a encore fait mieux, la formation militaire a infligé un cinglant 7-0 à Super club de Quinzambougou, avec en prime, un triplé de l’internationale. Oumou Touré (37è, 58è et 61è min). Les trois autres buts des Usfasiennes ont été marqués par Noumouténin Bagayoko (56è et 83è min), Assitan Touré (12è min) et Saran Sangaré (86è min). Grâce à cette large victoire, l’Usfas s’empare de la tête du classement de la poule A, avec 6 points, à égalité avec l’AS Mandé, mais avec une différence de buts favorable (9 buts marqués pour les militaires, contre 8 pour les Mandékas).

Dans le groupe B, les Super Lionnes sont allées s’imposer 3-0 au stade Baréma Bocoum de Mopti, face à Badenya, prenant ainsi, la tête du peloton avec 6 points, devant Santoro UFC (4 unités) et les Amazones de la Commune V qui l’on également emporté hors de leur base (4-2 à Sikasso, face à l’AS Momo locale). A San, Tériya est tombé 0-2 devant Santoro UFC. La dernière rencontre de cette deuxième journée entre le Réal et l’AS Police était prévue hier. Pour revenir à la confrontation entre l’AS Mandé et les Tigresses de Kayes, elle a été outrageusement dominée par les championnes du Mali qui sont apparues trop fortes pour leurs adversaires. Le calvaire des visiteuses a commencé à la 26è minute, avec l’ouverture du score signé Awa Traoré.

Quelques minutes après la reprise, Fatoumata Diarra «Fatim» réalise le break pour les siennes (2-0, 53è min), avant que la canonnière Aïssata Keïta n’enfonce le clou dans la minute suivante (3-0, 54è min). La nouvelle rentrante Rokia Coulibaly porte le score à 4-0 d’un coup franc splendide (63è min) puis passe le relai à Aïcha Samaké pour le 5è but (78è min). A sept minutes de la fin du temps réglementaire, Fatoumata Diarra y va de son doublé avec un puissant tir qui termine sa course au fond des filets de la pauvre Wassa Adama Diakité (6-0, 83è min).

Une véritable humiliation qui fera verser des larmes à certaines joueuses des Tigresses. «Arrêter de pleurer, je suis fier de vous, mes enfants. Vous avez tout donné face à cette belle équipe de l’AS Mandé. Le championnat ne fait que commencer, nous jouons pour le maintien, contrairement à l’AS Mandé qui joue pour le titre», a tenté de consoler le coach Sékou Sissoko.

Le technicien ajoutera : «C’est vrai, ce soir (samedi, ndlr) nous avons perdu contre un adversaire plus fort, mais je dois dire que les enfants étaient très fatiguées à cause du voyage. Nous sommes arrivés jeudi à 3h du matin et nous n’avons pas eu beaucoup de temps pour récupérer. Je dis courage à mes joueuses et félicitations à l’AS Mandé».

Djènèba BAGAYOKO

Samedi 17 avril au terrain du Réal

AS Mandé-Tigresses de Kayes : 6-0

Buts de Fatoumata Diarra (53è et 83è min), Awa Traoré (26è min), Aïssata Keïta (54è min), Rokia Coulibaly (63è min) et Aïcha Samaké (78è min)

Arbitrage d’Aminata Bah assistée de Mama Touré et de Farima Keïta.

AS Mandé : Aïssata Diallo, Salimata Koné (cap), Oumou Coulibaly, Aïssata Keïta, Aïcha Samaké, Oumou Traoré, Fatoumata Diarra, Krortoumou Keïta, Fatoumata Doumbia, Awa Traoré (Rokia Coulibaly, 59è min), Djènèba Kansaye (Sali Koné, 58è min). Entraîneure : Rokiatou Samaké.

Tigresses de Kayes : Wassa Adama Diakité, Assitan K. Diarra, Ramata Sangaré, Soumba Diarra, Assitan Traoré, Sadio Sissoko, Hawa N’Diaye (cap), Aïché Bah, Mariétou N’Diaye, Baboula Bah, Fatoumata Traoré. Entraîneur : Sékou Sissoko

Source: L’Essor

MaliwebSports
Comme il fallait s’y attendre, l’AS Mandé n’a fait qu’une bouchée des Tigresses de Kayes, étrillées 6-0, samedi au compte de la deuxième journée du championnat. Awa Traoré (26è min), Fatoumata Diarra (53è et 83è min), Aïssata Keïta (54è min), Rokia Coulibaly (63è min) et Aïcha Samaké (78è...