La ville de Ségou abrite, depuis lundi, le championnat national de montée en première division encore appelé championnat inter-ligues. La compétition regroupe les équipes championnes en Dames et Messieurs des ligues régionales.

 

Excepté la Région de Kidal, dont l’équipe, Attar club évolue dans l’élite, toutes les autres régions ont répondu à l’appel de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB) et sont présentes dans la Capitale des Balanzans. Entre autres, équipes on peut citer le Djoliba (Bamako), le Tata de Sikasso, le Débo club de Mopti, le Centre Aliou Fallé Sissoko (CAFS) de Ségou, le Centre de formation Salamatou Maïga (CFSM) de Kayes, l’Association pour la formation professionnelle du sport au Sahel (AFPSS) de Gao, le Centre référence basket-ball de Tombouctou (CRBT), le Mamahira de Kati.

Les participants vont s’affronter dans une formule de championnat aller simple et les deux équipes (Dames et Messieurs) qui totaliseront le plus grand nombre de points, décrocheront le ticket de la première division.

La cérémonie d’ouverture du tournoi a drainé une foule des grands jours au stade municipal de Ségou. Elle était présidée par le gouverneur de la Région de Ségou, Alassane Traoré, en présence du 1er vice-président de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB), Amadou Traoré, du premier responsable de la Ligue régionale de basket-ball de Ségou, Ibrahim Kader Diop et de Nouhoum Diarra, maire de la Commune urbaine de Ségou et parrain de la compétition. «Nous sommes très heureux de recevoir le monde du basket-ball national à Ségou.

Nous remercions la Fédération malienne de basket-ball pour cette marque de confiance et exhortons les équipes au fair-play. Que le meilleur gagne», a dit le gouverneur de Ségou, Alassane Traoré, dans son allocution d’ouverture. Quant au 1ervice-président de l’instance dirigeante du basket-ball malien, il a rappelé que les inter-ligues sont, au-delà de l’enjeu sportif, «un lieu de brassage entre les jeunes venus des différentes régions du pays». «Ce cadre, renchérira Amadou Traoré, permet à la jeunesse de tisser des liens d’amitié et de fraternité. J’invite les uns et les autres à faire montre de fair-play pour le grand bonheur de notre discipline».

Après ces allocutions, place a été faite au défilé des délégations qui sera suivi directement de la compétition proprement dite. Le premier match a mis aux prises les formations masculines du Centre Alou Fallé Sissoko (CAFS) et du Centre de référence de basket-ball de Tombouctou (CRBT). Cette partie a donné lieu à une belle empoignade qui tournera au finish à l’avantage des locaux (69-65).

De son côté, le Djoliba s’est imposé devant le Débo club de Mopti (74-61), alors que le Mamahira de Kati a dominé l’AFPSS de Gao (67-57) et le Tata de Sikasso a battu le CFSM (44-43). Sur le tableau féminin, l’Usfas a atomisé l’Union sportive de Sévaré (117-25), l’US Niono a battu 40-28 les Centristes de Tombouctou (CRBT) tandis que le CLTK et le CFSM se sont respectivement imposés face à AFPSS (79-23) et à l’USM (40-34).

Envoyé spécial
Boubacar KANTE

Source : L’ESSOR

MaliwebSports
La ville de Ségou abrite, depuis lundi, le championnat national de montée en première division encore appelé championnat inter-ligues. La compétition regroupe les équipes championnes en Dames et Messieurs des ligues régionales.   Excepté la Région de Kidal, dont l’équipe, Attar club évolue dans l’élite, toutes les autres régions ont répondu...