Le milieu de terrain AFE, Bréhima Diarra (balle au pied) et ses partenaires ont séduit pour leur baptême du feu en D1

En clôture de la première journée du championnat national, Afrique football élite (AFE) a tenu en échec le Réal (1-1), lundi au stade Modibo Keïta. Les Académiciens, comme on les appelle, auraient même pu gagner le match, si Abdoulaye Gory n’avait raté un penalty, à cinq minutes de la fin du temps réglementaire (85è min). Ce match marquait le grand baptême du feu d’AFE promue cette année en D1.

En première période, on assiste à une domination du Réal qui débloque le tableau d’affichage peu avant la mi-temps, suite à un penalty transformé par Dramane Traoré (1-0, 40è min). Galvanisé par cette ouverture de score, les Noirs et blancs accentuent leur domination et obligent les Académiciens à se recroqueviller dans leur camp. Toutefois, le tableau d’affichage reste inchangé jusqu’à la pause.

Au retour des vestiaires les verts d’AFE jouent plus haut et haussent le niveau de leur jeu. Les joueurs du technicien ivoirien Tiémélé Kouadio Alain «Charlton» retrouvent leur jeu et assiègent le camp du Réal. Résultat : suite à un beau mouvement collectif, Kisssima Coulibaly sert Abdoulaye Gory sur un plateau d’or pour l’égalisation des Académiciens (1-1, 57è min).

Après ce but, le match s’emballe, les Scorpions tentent de reprendre la main mais butent sur l’arrière-garde adverse. Peu avant l’entame du dernier quart d’heure de jeu, l’entraîneur d’AFE intègre l’attaquant Moussa Sylla pour donner plus de profondeur et de percussion au jeu de son équipe. Coaching payant puisque quelques minutes seulement après son apparition sur la pelouse le nouvel entrant provoque un penalty. Abdoulaye Gory se présente devant le gardien Daouda Koné pour le doublé, mais son tir s’écrase sur le poteau gauche au grand soulagement des supporters du Réal (85è min).

«C’était un gros match face à un habitué du championnat, une grande équipe pour laquelle nous avons du respect. C’est un apprentissage pour nous, l’équipe va grandir petit à petit et on essaiera de corriger les erreurs au fil de la compétition», a déclaré Tiémélé Kouadio Alain, après la rencontre. «Je pense qu’on méritait de prendre les trois points, mais on n’a pas réussi ce penalty, obtenu à cinq minutes de la fin du temps réglementaire», a ajouté le technicien d’AFE.

Un avis que ne partage pas Amadou Pathé Diallo pour qui, le partage des points est juste. «Chaque équipe a eu son temps fort. Le championnat est un marathon, ce n’est pas une course de vitesse. Cette année, ça va être difficile pour les équipes. On va travailler encore plus car l’objectif du Réal est connu de tout le monde, c’est de jouer les premiers rôles», a dit l’ancien international.

En deuxième heure, le COB a assuré le service minimum face à l’Usfas grâce à une réalisation de Drissa Bagayoko (35è min). Au total, 18 buts ont été marqués en 9 matches lors de cette première journée, soit une moyenne de 2 buts par rencontre.

Excepté le match Yeelen-CSD qui s’est soldé par un 0-0, les filets ont tremblé dans toutes les rencontres. Le match le plus prolifique a été l’explication entre l’ASOM et l’USC Kita qui se sont neutralisés 2-2. La deuxième journée débute vendredi.

Boubacar KANTE

Lundi 15 novembre au stade Modibo Keïta

AFE-Réal : 1-1

Buts d’Abdoulaye Gory (57è min) pour AFE ; Dramane Traoré (40è min, s.p.) pour le Réal.

Arbitrage de Mahamadou Keïta, assisté de Salif Coulibaly et de Sidi B. Coulibaly.

AFE : Solomane Coulibaly, Bréhima Sogoba, Amadou Touré, Ousmane K. Diallo, Ahmed Diomandé, Mahamadou Bagayoko (Moussa Sylla, 72è min), Tidiane Diabaté, Brehima Diarra (Seydou Sidibé, 84è min), Abdoulaye Gory, Kissima Coulibaly (Moussa Diaby, 88è min), Boubacar Maïga.

Entraîneur : Tiémélé Kouadio Alain.

Réal : Daouda Koné, Hamidou Maïga, Emile Koné, Souleymane Coulibaly, Mamadou Salia Sacko, Aboubacar Wagué, Badra Aliou Diakité (Abdoulaye Mariko, 88è min), Mady Dembélé, Aboubacar Camara, Issa Keïta (Hamady Coulibaly, 77è min), Dramane Traoré.
Entraîneur : Amadou Pathé Diallo.

Source : L’ESSOR

MaliwebSports
Le milieu de terrain AFE, Bréhima Diarra (balle au pied) et ses partenaires ont séduit pour leur baptême du feu en D1 En clôture de la première journée du championnat national, Afrique football élite (AFE) a tenu en échec le Réal (1-1), lundi au stade Modibo Keïta. Les Académiciens, comme...