Le Stade malien entame bien la conquête de son septième titre consécutif de champion du Mali. Dimanche au compte de la première journée de l’exercice 2021-2022, les joueurs du technicien français Jean Christophe Gratecap ont, en effet, dominé 1-0 l’ASKO, grâce à un penalty de Sékou Konaré «Romario» (14è min). Certes, les Blancs ont dû batailler jusqu’au bout face à une valeureuse formation des Oranges, mais à l’arrivée, les champions sortants ont réussi l’essentiel et empoché les trois points de la victoire. Déjà pointé du doigt lors de la Coupe de la Ligue, le secteur offensif de Sotuba a encore étalé ses lacunes (neuf tirs, deux cadrés).

C’est dire que le technicien français, Jean Christophe Gratecap a du pain sur la planche et va devoir demander de nouveaux éléments pour espérer donner plus de percussion à sa ligne d’attaque.Dimanche contre les Oranges, l’entraîneur stadiste a lancé dans le grand bain le gardien Idrissa Kouyaté qui évoluait avec le club mauritanien de Nouadhibou, le défenseur, Ismaëla Simpara (ex- Génération foot, Sénégal) et Mohamed Cherif Koné (USC Kita) mais seul le deuxième a réussi à tirer son épingle du jeu.

Le match a été pauvre en occasions de buts. Pourtant, dès le quart d’heure initial, le Stade malien a débloqué le tableau d’affichage, suite à un penalty sifflé pour une faute de main dans la surface de réparation (but de Sékou Konaté, 14è min). Menés au score, les pensionnaires de Korofina ne réagissent qu’à la 38è minute de jeu. L’attaquant Gaoussou Camara efface son vis-à-vis dans la surface adverse mais rate le cadre. Au retour des vestiaires, les deux équipes reviennent avec un nouveau visage et donnent de l’intensité au match.

Les Oranges de Korofina dominent légèrement la partie et se créent quelques occasions qu’ils ne concrétisent pas.«C’était un match très difficile, on avait en face une très bonne équipe de l’ASKO. Je ne sais pas si toutes les équipes du championnat jouent comme l’ASKO, mais je tiens à rendre hommage à cette formation pour sa prestation d’aujourd’hui» (dimanche, ndlr), a dit Jean Christophe Gratecap après la rencontre. Et de renchérir : «On ne peut pas se satisfaire du contenu de ce premier match». Pour le coach de l’ASKO, Alassane Barry, le résultat est injuste pour ses joueurs. «Les jeunes ont bien joué et se sont procurés plusieurs occasions notamment en deuxième période. Malheureusement, la chance n’était pas de notre côté aujourd’hui», a déploré le technicien.

En deuxième heure, l’AS Black star et LC. BA se sont neutralisés 1-1, au terme d’une partie qui a donné lieu à une belle empoignade. L’attaquant de l’AS Black star, Bassirou Bah, a ouvert le score d’une frappe puissante peu avant la mi-temps (1-0, 43è min), mais au retour des vestiaires, les Tigres de la Commune IV ont remis les pendules à l’heure grâce à Moussa Diallo (1-1, 46è min).

Seïbou S. KAMISSOKO

Dimanche 14 novembre au stade Modibo Keïta

ASKO-Stade malien : 0-1

But de Sékou Konaté (14è min, s.p.).

Arbitrage d’Ousmane Diakaté, assisté d’Amadou B. Guissé et d’El Hadji B. Koné

ASKO : Bakary Kouma, Lassine Tangara, Babe Diarra, Cheick O. Fofana (cap), Zeini Diarra, Morro Traoré, Gaoussou Camara (Youssou Simpara), Mohamed Wagué, Souleymane Fané (Ibrahim Sissoko), Daouda Coulibaly, Amadou Diarra.
Entraîneur : Alasane Barry.

Stade malien : Drissa Kouyaté, Bourama Boiré, Mamadou Doumbia (cap), Ismaëla Simpara, Moriba Diarra, Aly Déssé Sissoko, Seydou Koïta (Modibo K. Camara), Sekou Konaté (Bakary Samaké), Amadou Diarra, Mahamadou Diakité (Sada Diallo), Mahamadou Diarra (Abdramane Traoré).
Entraîneur : Jean Christophe Gratecap.

Source : L’ESSOR

MaliwebSports
Le Stade malien entame bien la conquête de son septième titre consécutif de champion du Mali. Dimanche au compte de la première journée de l’exercice 2021-2022, les joueurs du technicien français Jean Christophe Gratecap ont, en effet, dominé 1-0 l’ASKO, grâce à un penalty de Sékou Konaré «Romario» (14è...