Libre depuis que les Suns de Phoenix ont choisi de ne pas activer sa team option, Cheick Diallo est à la recherche d’un point de chute. Le Malien est en discussion avec trois équipes, selon son conseiller sportif Tidiani Dramé, et une signature pourrait intervenir bientôt. En attendant, le joueur s’entraine et peaufine sa technique.

 

Depuis ses débuts en NBA, en 2016, le pivot de 24 ans peine à s’imposer dans la très compétitive ligue. Barré les premières années par le duo Demarcus Cousins – Anthony Davis chez les Pelicans de la Nouvelle-Orléans, il a été envoyé quelques années en ligue mineure pour s’aguerrir. De retour en NBA, et en dépit du départ de Cousins, son temps de jeu ne s’est pas amélioré, le poussant à rejoindre les Suns en 2019. Il a été très peu utilisé : 10,2 minutes sur 47 matchs pour 4,7 points, à 64,8% et 2,8 rebonds.

Source : Journal du Mali

MaliwebSports
Libre depuis que les Suns de Phoenix ont choisi de ne pas activer sa team option, Cheick Diallo est à la recherche d’un point de chute. Le Malien est en discussion avec trois équipes, selon son conseiller sportif Tidiani Dramé, et une signature pourrait intervenir bientôt. En attendant, le joueur s’entraine et...