Chez les Dames, les Stadistes ont dominé le Djoliba d’une courte tête 84-83, alors que la finale masculine contre l’Usfas a tourné à la démonstration. En atteste le score de la partie : 85-48

 

Alors qu’il est en difficultés en championnat, le Stade malien vient de prouver qu’il fait toujours partie des grosses écuries avec lesquelles il faut compter sur l’échiquier national. En effet, samedi au Palais des sports, les deux équipes stadistes (Dames et Messieurs) ont créé la sensation, en remportant les deux trophées de la coupe BDM-SA face, respectivement au Djoliba et à l’Usfas.

Chez les Dames, les Blanches se sont imposées d’une courte tête 84-83 contre le grand rival djolibiste, alors que la formation masculine s’est baladée 85-48, face aux Usfasiens.

Les finales se sont déroulées, en présence du président de la Ligue de basket-ball du District de Bamako, Bassala Haïdara, qui avait à ses côtés le chargé de communication de la BDM-SA, Youssouf Touré, et le premier responsable de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB), Harouna B. Maïga. Pour revenir aux deux finales, le Djoliba

Dames faisait figure de grandissime favori et très peu d’observateurs auraient parié sur le Stade malien avant cette opposition. Mais quelle ne sera la surprise des spectateurs du Palais des sports de voir les Blanches déjouer les pronostics et damer le pion aux vice-championnes du Mali.

Sous la houlette de Djénéba Bah, auteure de 20 points, le Stade malien a joué totalement décomplexé contre les Rouges, remportant d’abord le quart temps initial (28-15), avant d’aller à la mi-temps avec 13 points d’écart (49-36).Au retour des vestiaires, le Djoliba hausse le niveau de son basket.

Le marquage en zone des filles du coach Amara Traoré marche à merveille et l’équipe se montre redoutable sur les contres. Résultat : l’équipe réduit considérablement l’écart et termine le troisième acte avec seulement un point de retard (61-60).

Les minutes deviennent alors irrespirables dans les gradins du Palais des sports et tout pouvait alors arriver au dernier quart temps, d’un côté comme de l’autre. Mais, samedi, il était écrit quelque part que c’est le Stade malien qui soulèvera cette année le trophée de la BDM-SA. Score final : 84-83 pour Djénéba Bah et ses coéquipières qui mettent ainsi fin à une longue disette.

Avant le choc Djoliba-Stade malien, le public du Palais des sports avait d’abord assisté à l’explication entre les équipes masculines de l’Usfas et du Stade malien. Et contrairement à la finale des Dames, cette confrontation n’a été qu’une petite promenade de santé pour le Stade malien, trop fort pour son adversaire et qui l’a emporté sur le score sans appel de 85-48, soit 37 points d’écart.

Les Blancs ont fait la course en tête de la première à la dernière minute et n’ont jamais été inquiétés par leurs adversaires. Les deux formations du Stade malien ont reçu, chacune une enveloppe de 300.000 Fcfa, contre 200.000 Fcfa pour les deux finalistes malheureux, le Djoliba et l’Usfas.

Seïbou S. KAMISSOKO

Source : L’ESSOR

MaliwebSports
Chez les Dames, les Stadistes ont dominé le Djoliba d’une courte tête 84-83, alors que la finale masculine contre l’Usfas a tourné à la démonstration. En atteste le score de la partie : 85-48   Alors qu’il est en difficultés en championnat, le Stade malien vient de prouver qu’il fait toujours...