À l’instar du Stade malien en Ligue des champions, les Rouges et Blancs de la Commune V ont également réalisé une mauvaise opération, en chutant 1-0 au stade Modibo Keïta, face à ASFA Yennenga du Burkina Faso

 

Après avoir passé avec brio le premier tour des préliminaires de la Coupe de la Confédération en battant le MC Breweries de Libéria (3-0, 0-2), Binga FC va-t-il s’arrêter au deuxième tour ? La question mérite d’être posée, après le revers subi par l’équipe de la Commune V du District de Bamako, vendredi face à ASFA Yennenga du Burkina Faso, au compte du deuxième tour aller des préliminaires (0-1).

L’unique réalisation de la partie a été marquée par Sie Dieudonné Noufé peu avant la demi-heure (28è min). Si pour leur baptême du feu continental contre les Libériens de Breweries, les Communards n’ont laissé aucun doute sur leur supériorité, la barre s’est révélée trop haute cette fois et l’équipe n’a pu rien faire face à ASFA Yennenga.

Les Asfaciens, comme on les appelle, ont maîtrisé le jeu pendant presque toute la partie, exerçant un pressing intense qui a complètement déstabilisé le jeu des jeunes de Binga FC. Les protégés du coach Ousmane Guindo se sont battus comme de beaux diables, mais peine perdue, les visiteurs étaient trop forts. Après quelques tentatives infructueuses, ASFA Yennenga trouve la faille peu avant la demi-heure. Suite à un corner bien frappé par Ousmane Traoré et dévié par un partenaire au premier poteau, Sie Dieudonné Noufé, seul au point de penalty, marque du plat du pied (1-0, 28è min).

Mis sous pression par ce but, les Communards tentent de réagir. Ils mettent leur cœur à l’ouvrage, mais les transitions sont mal assurées et les joueurs manquent de rythme et de créativité. Néanmoins, l’ailier Youssouf Diallo réplique à Die Dieudonné Noufé avec ce coup franc sur lequel Rabin Sanson se couche bien (34è min). La première grosse occasion intervient à la 39è minute pour Binga FC : le latéral droit Sékou Coulibaly se débarrasse de son vis-à-vis et expédie un missile sur la barre. Hissés sur la colline de Koulouba (le match s’est disputé à huis clos), les inconditionnels de Binga FC se réveillent et commencent à donner de la voix à leurs couleurs. Mais l’équipe dirigée par l’ancien entraîneur du Stade malien Rico Gervais (suspendu), prend au sérieux cet avertissement. Les visiteurs réorganisent leur jeu et mettent le pied sur le ballon. Ils ont l’occasion de réaliser le break avant la mi-temps, mais l’attaquant Wend Yan Yannick Pognongo se rate (41è min).

Au retour des vestiaires, le capitaine N’Golo Traoré et ses partenaires reviennent avec de bonnes intentions et se montrent plus agressifs. Le match gagne en intensités, les visiteurs cherchent de tuer le suspense, alors que Binga FC tente de se relancer.

à la 61è minute, l’attaquant Wend Yan Yannick Pognongo manque son face à face avec le portier de Binga N’golo Traoré et peu avant l’entame du dernier quart d’heure, son coéquipier Koffi Dagnon voit sa frappe percuter la barre transversale (71è min). Jugée à travers le nombre d’occasions, la note aurait donc pu être plus salée pour les Communards qui, à l’instar du Stade malien, se retrouvent condamnés à l’exploit au retour pour espérer poursuivre l’aventure.

«On n’a pas joué notre football aujourd’hui (vendredi, ndlr). Certes, ASFA Yennenga est une équipe d’expérience qui joue très physique, mais on pouvait créer des problèmes à l’adversaire si on avait joué notre football. Les jeunes ont manqué d’expérience, ça se comprend parce que c’est la première fois que l’équipe participe à une campagne africaine», a déclaré Ousmane Guindo après la rencontre.

Et d’ajouter : «Ce n’est que le match aller, on ira en Côte d’Ivoire pour créer la surprise. Inch Allah, Binga sera présent au tour de cadrage de la Coupe de la Confédération».

Dans le camp de l’équipe du Faso également, on ne jure que par la qualification, à l’image du coach-adjoint, Albert Bambara. «On nous avait parlé de cette équipe de Binga et nous nous sommes préparés en conséquence. Nous avons assisté à un beau match, de part et d’autre, il y a eu de belles choses. Pour nous, tant que le match retour n’est pas terminé, on ne peut rien dire, mais notre objectif est la qualification pour la phase de poules et cela passe forcément par une victoire contre Binga», a dit Albert Bambara. Pour mémoire, la manche retour se disputera en Côte d’Ivoire (à Abidjan pour être précis), le pays de l’entraîneur principal d’ASFA Yennenga, Rigo Gervais.

Boubacar Kanté

Vendredi 15 octobre au stade Modibo Keïta

Binga FC-ASFA Yennenga : 0-1

But de Sie Dieudonné Noufé (28è min)

Expulsion de Rodrique B. Dondasse d’ASFA Yennenga (90è min+2)

Arbitrage du Libérien Hamed Cormeh, assisté de ses compatriotes Sékou Kanneh JR et Joel Wonka Biche

Binga FC :

N’Golo Traoré (cap), Ibrahima Dembélé, Amadou Traoré, Youssouf Coulibaly, Kassoum Coulibaly (Abdoul Traoré, 70è min), Mohamed Koumaré, Issoufi Maïga, Youssouf Diallo (Ousmane Diarra, 59è min), Djégui Samassa, Koumou Keïta, Siaka Diaby (Bandjougou Diallo, 61è min).

Entraîneur : Ousmane Guindo.

ASFA Yennenga :

Rabin Sanson, Abdine Sana (cap), Ousmane Diané, Salif Bagayoko (Rodrique B. Dondasse, 87è min), Brice Dabré, Cheick Ouédraogo, Sie Dieudonné Noufé, Wend Yam Yannick Pognongo (Koffi Dagnon, 70è min), Ousmane Traoré (Saidou Sawadogo, 62è min), Mikahilou Drabo, Richmond Opoku Manu.

Entraîneur : Albert Bambara.

Source : L’ESSOR

MaliwebSports
À l’instar du Stade malien en Ligue des champions, les Rouges et Blancs de la Commune V ont également réalisé une mauvaise opération, en chutant 1-0 au stade Modibo Keïta, face à ASFA Yennenga du Burkina Faso   Après avoir passé avec brio le premier tour des préliminaires de la Coupe de...