Les Lionnes ont remporté la 6è édition de Dame Coupe, en battant 3-1 l’AS Mandé, samedi au terme d’un match bien maîtrisé

 

L’AS Mandé ne réalisera par le doublé Coupe-Championnat cette année. La faute, aux Super Lionnes qui ont brisé le rêve des Mandékas, largement battues 3-1 samedi en finale de la 6è édition de la Coupe du Mali.

L’équipe d’Hamdallaye inscrit ainsi son nom au palmarès de la compétition pour la première fois de son histoire et par la même occasion, prend sa revanche sur sa grande rivale, après la défaite concédée, in extremis en championnat national. Sacrées championnes du Mali il y a quelques semaines, les joueuses de l’AS Mandé faisaient figure de favorites de la finale, mais les Lionnes ont déjoué les pronostics et damé le pion aux nouvelles championnes.

L’équipe du président Papa Séyan Keïta a dominé son adversaire sur tous les plans et sa victoire ne souffre d’aucune contestation. Sur le plan physique, comme sur le plan technique, les Lionnes sont apparues supérieures et auraient tuer le suspense, dès le premier acte avec un peu de concentration dans le dernier geste.

Avant de débloquer le tableau d’affichage à une minute de la mi-temps grâce Oumou Koné, les Super Lionnes avaient gâché deux belles occasions, notamment par la même Oumou Koné (6è min) et la capitaine Aminata Sacko (37è min). Mais après l’ouverture du score, l’équipe d’Hamdallaye a pris les choses en main et fait courir les Mandékas derrière un ballon insaisissable. Au retour des vestiaires, Fatoumata Doumbia «Raul» trompe sa propre gardienne et porte le score à 2-0 (59è min) et il faudra attendre la 82è minute pour voir l’AS Mandé réduire la marque (2-1, but de Rokiatou Coulibaly). On pensait alors que le match était relancé, mais à une minute de la fin du temps réglementaire, Oumou Koné (encore elle) tue définitivement le suspense, en marquant le troisième but des Lionnes.

On en restera là jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre Rokia Fofana.

«Depuis le lancement de la Coupe du Mali, c’est l’AS Mandé qui soulevait toujours le trophée, si l’on excepte une seule édition qui a été remportée par l’Usfas. Il fallait mettre fin à ce règne des Mandékas et nous l’avons fait. Je félicite toute l’équipe pour cette belle victoire», a réagi Aminata Sacko, la capitaine des Super Lionnes. Elue Femme du match, sa coéquipière Oumou Koné abondera dans le même sens.

«Je suis tout simplement heureuse de remporter la Coupe du Mali et le titre de Femme du match. Après l’échec en championnat, il fallait gagner la Coupe du Mali pour sauver la saison. C’est chose faite et la victoire est méritée. Je dédie la coupe à toutes mes coéquipières», a déclaré la double buteuse.

Pour rappel, la première édition de la Coupe du Mali de football féminin a été remportée par l’Usfas en 2011 avant que l’AS Mandé ne s’adjuge le trophée quatre fois consécutivement (2012 et 2014 contre le Réal, 2015 et 2016 face à l’Usfas). Les Super Lionnes sont donc la troisième équipe à inscrire leur nom au palmarès de Dame Coupe.

Djènèba BAGAYOKO

Samedi 17 juillet au stade Modibo Keïta

Super Lionnes-AS Mandé : 3-1

Buts d’Oumou Touré (44è min, 89è min), Fatoumata Doumbia (59 min, csc) pour les Super Lionnes; Rokiatou Coulibaly (82è min) pour l’AS Mandé

Arbitrage de Rokia Fofana, assistée de Fanta I. Koné et d’Adam Sogoré

Super Lionnes : Adoudou Konaté, Djoumou Konaté, Aminata Sacko (cap), Aïssata Sidibé, Maïmouna Togola, Djénébou Diarra, Kadidia Koné, Adiaratou Coulibaly, Assétou Koné, Sarantou Traoré, Oumou Koné. Entraîneur : Abdoul K. Coulibaly.

AS Mandé : Aïssatou Diallo, Oumou Coulibaly, Fatoumata Doumbia, Oumou Traoré, Aïcha Samaké, Aïssata Keïta, Fatoumata Diarra (cap), Aminata Dia, Fatou Kébé (Djènèba Kanssaye), Korotoumou Keïta (Rokia Coulibaly), Awa Traoré. Entraîneur : Rokiatou Samaké

Source : L’ESSOR

MaliwebSports
Les Lionnes ont remporté la 6è édition de Dame Coupe, en battant 3-1 l’AS Mandé, samedi au terme d’un match bien maîtrisé   L’AS Mandé ne réalisera par le doublé Coupe-Championnat cette année. La faute, aux Super Lionnes qui ont brisé le rêve des Mandékas, largement battues 3-1 samedi en finale...