Toutes les sélections qui affrontent l’équipe de France le savent, le latéral droit va vivre un calvaire face à Kylian Mbappé. Mais l’Angleterre, prochain adversaire des Bleus, compte sur le sien, Kyle Walker, pour réduire à néant le champ d’expression de l’attaquant français.

Comment arrêter Kylian Mbappé ? C’est la question que beaucoup de défenseurs se posent avant d’affronter l’équipe de France ou le PSG. Matty Cash, le latéral droit de la Pologne, pensait avoir bien révisé et pourtant… « Je regardais les vidéos, allongé dans mon lit, mais pendant le match, il m’a brûlé les jambes. Je ne savais pas si je devais l’attendre ou le presser. (…) J’ai fait tout ce que j’ai pu, et je pense que je m’en suis bien tiré. » C’est vite dit : si Mbappé ne l’a pas trop martyrisé personnellement, il finit quand même avec deux buts et une passe décisive.

Arme offensive numéro 1 de la France, Mbappé a les projecteurs braqués sur lui. Et particulièrement en Angleterre, qui se prépare à affronter les Bleus en quart de finale samedi prochain. Mais si Matty Cash, né en Angleterre, a mentionné son expérience, c’était pour mieux prévenir un certain Kyle Walker, le latéral droit titulaire des Three Lions. « Kylian Mbappé est incroyable, mais je pense que Kyle Walker est le meilleur arrière droit d’Angleterre et il est tout aussi rapide. Si quelqu’un peut arrêter Mbappé, je pense que Kyle Walker est cet homme. Il est brillant et il est rapide aussi ».

Une opinion partagée par certains lecteurs qui nous écrivent dans les commentaires, et par Gary Neville, ancien latéral droit bien content d’avoir échappé à l’époque Mbappé, mais tout aussi confiant en la capacité de Walker de bien défendre face à lui. « Je pense que nous avons le meilleur arrière droit au monde pour pouvoir faire face à Kylian Mbappe. En termes de physique, de rythme et d’expérience, je ne vois personne de mieux pour égaler Mbappe que Kyle Walker. Cela ne veut pas dire qu’il le fera taire pendant 90 minutes car Mbappe est sensationnel et spécial. Mais nous avons une chance car Walker peut l’égaler dans certains domaines. »

Un historique en faveur de Walker

Parmi les domaines en question, la vitesse est le principal. Flashé à 35,71 km/h en 2021 et quasiment 37 km/h en 2022, il était alors considéré comme le 5e joueur le plus rapide du monde, juste derrière… Kylian Mbappé. Sans ballon, il est l’un des rares à pouvoir rattraper le Français lorsque celui-ci déborde. Physiquement ensuite, il fait preuve d’une agressivité salutaire, et ne se fait pas bouger dans les duels. Durant les confrontations entre le PSG et Manchester City, il a d’ailleurs souvent dominé son duel avec Mbappé. C’est l’un des rares à être capable de prendre le dessus sur l’attaquant français d’un point de vue physique.

Dès lors, l’Angleterre peut afficher une forme de confiance quant à ce duel prometteur. D’autant que le sélectionneur Gareth Southgate possède également l’option d’aligner une défense à 5, avec Walker dans le rôle de l’axial droit, et Trippier (plus qu’Alexander-Arnold) en piston droit, pour une prise à deux quasiment constante sur le Français. Seule zone d’ombre quant à Walker, son état physique. Rappelez-vous, sa participation à la Coupe du Monde avait même été incertaine. Blessé à l’aine, il avait été opéré il y a deux mois seulement. Revenu à temps, il a été préservé depuis le début de la compétition, jouant un seul match dans son intégralité, le dernier face au Sénégal.

Walker pense être le plus rapide

Et le principal intéressé, qu’en pense-t-il ? Interrogé en conférence de presse, le latéral droit a déclaré au sujet de son duel à venir avec Mbappé : « les matches que j’ai joués contre lui vont m’aider, c’est certain. C’est un joueur fantastique, la tâche ne va pas être facile, c’est l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur. Je sais ce que j’ai à faire pour l’arrêter, je ne me sous-estime pas. Je l’ai déjà joué, j’ai affronté de nombreux autres grands joueurs aussi. Je dois faire très attention et lui donner le respect qu’il mérite, mais pas trop de respect car il joue aussi contre l’Angleterre et nous pouvons lui poser des problèmes (…) Nous verrons samedi si, comme je l’espère, je suis le plus rapide. Qui sait ? ».

Walker ne tremble pas, loin de là. Et sa confiance déteint sur d’autres gloires anglaises, comme l’entraîneur Harry Redknapp. Interrogé par L’Equipe, l’ancien coach de Tottenham n’a que Walker à la bouche. «Walker est fort, très rapide, puissant, c’es le joueur qu’il faut contre Mbappé», dit-il, avant de carrément annoncer : «si je devais jouer la vie sur un arrière droit, ce serait Walker». Jamais le nom de Walker n’aura été autant prononcé avant un match de la sélection anglaise, c’est une certitude. Ce sera le cas après la rencontre également du côté anglais. Reste à savoir si ce sera pour dire du bien ou du mal…