Le football malien est en deuil. Guimbala Tounkara, sociétaire de l’AS Police et ancien milieu de terrain du Djoliba et de l’USC Kita est décédé, le vendredi 26 novembre, à 34 ans des suites d’un arrêt cardiaque. Quelques heures plus tôt, le joueur avait participé à la séance d’entraînement de l’AS Police au Centre islamique d’Hamdallaye aux côtés de ses coéquipiers.

 

Après la séance d’entraînement, Guimbala Tounkara est rentré chez lui, avant de se rendre dans une alimentation. Entre temps, indiquent nos sources, il avait demandé à l’épouse de son ami de préparer le petit déjeuner. Mais à son arrivée dans la boutique, le joueur a piqué une crise cardiaque. évacué en urgence à l’Hôpital Mère-Enfant de Luxembourg, il rendit l’âme avant même son arrivée dans le centre hospitalier.

L’annonce de la mort du natif de Kita a provoqué une vive émotion et une grande tristesse dans le monde du sport, à l’image de l’entraîneur de l’AS Police, Moussa Keïta «Dougoutigui». «C’est la tristesse dans la famille de l’AS Police, les mots me manquent pour exprimer la tristesse du club, après cette disparition brutale. Quelques heures avant son décès, il s’était entraîné sans problème. à aucun moment, il n’a laissé entrevoir un quelconque signe de malaise», a réagi l’ancien défenseur du Réal et des Aigles.

«Toutefois, au début de ce mois de novembre, il m’avait dit avoir mal à une dent. Nous lui avons conseillé de l’extraire, mais deux jours plus tard, il est revenu me voir pour dire qu’il a préféré plomber la dent et qu’il ressentait un peu de douleur.

Nous avons alors décidé de lui donner quelques jours de repos pour lui permettre de bien récupérer. C’est pour cette raison qu’il était absent lors des 2è et 3è journées du championnat national», a précisé Dougoutigui. «Vendredi matin, renchérira l’ancien international, il est venu à l’entraînement et il m’a dit qu’il est prêt pour la 4è journée contre AFE.

Nous avons commencé la séance d’entraînement à 8h pour terminer à 10h. à la fin de la séance d’entraînement, il est venu me voir et m’a dit : ‘’à demain coach, je suis prêt pour jouer. Et une heure après, le capitaine Lamine Koumaré m’appelle pour annoncer son décès. Avec cette disparition, l’AS Police et le monde du football malien perdent un joueur exemplaire. Guimbala Tounkara était un grand bosseur, quelqu’un qui donnaît tout sur la pelouse. Il était également un meneur d’hommes», témoignera Dougoutigui, la gorge nouée.

«Au nom du club, je présente mes sincères doléances à la famille et aux proches du joueur et prie pour le repos de son âme», a conclu le technicien de l’AS Police.Guimbala Tounkara a débuté sa carrière au Djoliba où il a évolué d’abord comme arrière-latéral, avant d’être intronisé au poste de milieu récupérateur.

Avec son petit gabarit qui ressemblait à celui de son illustre devancier Demba Traoré, il était très mobile et ratissait un nombre incalculable de ballons dans l’entre jeu des Rouges. Il a beaucoup contribué à stabiliser le milieu du Djoliba et les supporters se souviendront longtemps d’un joueur qui était toujours dans le cœur du jeu de son équipe.

Après le Djoliba où il a joué avec toutes les catégories, Guimbala Tounkara a porté les couleurs de l’USC Kita et de l’AS Police qu’il a regagné l’année dernière.

Le milieu de terrain qui était âgé de 34 ans, repose, désormais au cimetière d’Hamdallaye où il a été accompagné, le samedi 27 novembre par une foule composée de parents, d’amis, de coéquipiers et de responsables sportifs. Il laisse derrière lui une fiancée inconsolable. Que son âme repose en paix et que le Tout Puissant et Miséricordieux l’accueille dans son Paradis éternel. Amine !

Djènèba BAGAYOKO

Source : L’ESSOR

MaliwebSports
Le football malien est en deuil. Guimbala Tounkara, sociétaire de l’AS Police et ancien milieu de terrain du Djoliba et de l’USC Kita est décédé, le vendredi 26 novembre, à 34 ans des suites d’un arrêt cardiaque. Quelques heures plus tôt, le joueur avait participé à la séance d’entraînement...