Une lutte à quatre pour trois places. La sélection nationale masculine de basket-ball devra jouer des coudes pour ne pas être éjectée à l’issue du premier tour des éliminatoires de la Zone Afrique, du 26 au 28 novembre prochains en Angola.

Logé dans le groupe A, le Mali affrontera le Cap-Vert, l’Ouganda et sa bête noire, le Nigeria, qui l’a battu lors de leurs trois dernières confrontations. L’objectif pour les Aigles sera de ne pas terminer à la dernière place du groupe, ce qui signifierait une élimination. Et de s’éviter le spectre du mois d’août dernier, durant l’Afrobasket, où le Mali a terminé dernier de son groupe après trois défaites en autant de matchs. Une déconvenue qui n’avait rien de surprenant compte tenu des circonstances hors parquet. Plusieurs cadres avaient décliné la sélection, n’étant pas satisfaits des conditions de préparation. Le sélectionneur français de l’équipe, Rémy Guitta, avait fait de même, n’étant pas en outre content de ses salaires impayés. Ce coup-ci encore, une partie de la compétition du Mali se jouera une nouvelle fois en coulisses. La course contre la montre est engagée. Le 11 novembre, le ministre de la Jeunesse et des sports, Mossa Ag Attaher, a annoncé le déblocage de 400 millions de francs CFA pour payer quelques arriérés de salaires de 27 entraîneurs de football et de basket. Selon certaines informations, le Mali doit huit mois de salaire à Guitta. Ce dernier, las des promesses, attendrait un mouvement sur son compte avant de se remettre en selle. Problème, le temps presse et, d’après la fédération, un Guitta présent permettrait à de nombreux joueurs évoluant en Europe, avec lesquels il entretient de bons rapports, de venir défendre les couleurs nationales.

Féroce adversité

Ce qui ne sera pas de trop, car le groupe est assez relevé. Outre le Nigeria, historique place forte du basket sur le continent, Ibrahim Djambo et ses coéquipiers devront batailler dur face à des nations présentées par FIBA comme émergentes en Afrique. Le Cap-Vert a terminé quatrième de l’Afrobasket cette année, après avoir battu l’Angola, le Rwanda et éliminé l’Ouganda en quarts de finale. Les Silverbacks ougandais avaient à la surprise générale écarté le Nigeria, avant de perdre contre les Cap-verdiens. Plusieurs revanches en vue donc dans ce groupe, où le Mali ne part pas favori.

Boubacar Sidiki Haidara

Source :  Journal du Mali

MaliwebSports
Une lutte à quatre pour trois places. La sélection nationale masculine de basket-ball devra jouer des coudes pour ne pas être éjectée à l’issue du premier tour des éliminatoires de la Zone Afrique, du 26 au 28 novembre prochains en Angola. Logé dans le groupe A, le Mali affrontera le Cap-Vert,...