La 61e édition de la Coupe du Mali s’est jouée le 25 juin 2022 au Stade Omnisports Modibo Kéita. Pour l’édition 2021-2022, c’est un classique qui opposait le Djoliba AC à l’AS Réal de Bamako, deux équipes qui se sont déjà défiées deux fois en championnat sans se départager. Mais cette fois-ci, ce sont bien les Rouges de Bamako qui ont remporté le trophée pour la 20e fois de l’histoire et se pointent au même niveau que le Stade malien de Bamako.

Le fait marquant de cette finale est bien l’absence notable du président de la transition, le colonel Assimi Goïta. Ainsi, au camp de la loge officielle du Stade Modibo Kéita, l’on notait la présence du Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, entouré d’une masse importante de personnalités sportives maliennes. Il s’agit surtout  du ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Mossa Ag Attaher ; des membres du Gouvernement ; du Secrétaire général adjoint de la FIFA, Mathias Grafstroem ; du président de la Fédération ivoirienne de football, Yacine Idriss Diallo ; du vice-président de la fédération royale marocaine de football, Omar Khyari ; du président de la fédération malienne de football, Mamoutou Touré ; du représentant de Canal+, Malick Traoré ; de l’ancien défenseur des Aigles du Mali, Adama Coulibaly ‘’Police‘’ et de bien d’autres responsables de clubs maliens.

Naturellement, c’est le premier ministre, au nom du président de la transition, qui a donné le coup d’envoi, de cette 61e édition de la Coupe du Mali. Un match au sommet qui opposait les deux clubs les plus en forme du moment. En tête du championnat national ligue 1, le Djoliba visait le doublé (Coupe-Championnat), tandis que l’AS Réal tentait de sauver sa saison avec une coupe du Mali.

C’est donc une finale qui s’annonçait sous les auspices d’un match de derby, puisque les deux équipes (Djoliba-AC et l’AS réal) ne sont pas arrivées à se départager au cours de leurs confrontations au compte du championnat national 2022. Même à cette finale, les choses n’ont pas été faciles. Les équipes ont commencé la rencontre de façon un peu décousue avec de longs ballons imprécis. Il a fallu attendre la fin du premier quart d’heure pour voir la première vraie occasion.

C’est à la 36e minute de jeu sur une faute de main du défenseur de l’AS Réal, Émile Koné, que l’arbitre central, Boubou Traoré ‘’Peni Peni ‘’ n’a pas hésité à siffler un penalty pour le Djoliba. Un penalty transformé sans panique par Ousmane Coulibaly ‘’Kalaba’’. Ainsi, les Rouges de Bamako ouvrent le score à la 38e minute. Après ce but, le tableau d’affichage ne connaîtra pas de changement jusqu’à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les deux équipes reviennent avec la même détermination et l’intensité monte d’un cran. De l’engagement mais aussi une hausse remarquable du niveau de jeu de chaque côté. L’AS Réal pousse son adversaire jusqu’à obtenir un penalty qui sera raté par Makan Samabaly. Finalement, Hamidou Sinayoko double le score pour le Djoliba à la 87e minute de jeu. Un score qui restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final.

Au bout du suspense, c’est bien le Djoliba AC qui a remporté la 61e édition de la Coupe du Mali, sa 20e de l’histoire et en égalité parfaite désormais avec son meilleur adversaire de tout le temps, le Stade malien de Bamako. Avec ce sacre, les Rouges de Bamako sont bien partis pour un doublé national (Coupe-Championnat).

Le prix du meilleur joueur (500 000 mille francs CFA) a été décerné à Aboubacar Diarra du Djoliba AC. Le vainqueur a reçu un chèque de 10 millions de francs CFA plus les médailles d’or et la coupe et le vaincu a été consolé avec un chèque de 5 millions de francs CFA en plus des médailles d’argent.

Faut-il rappeler que le Djoliba AC et l’AS Réal de Bamako se sont affrontés huit (8) fois à la finale de la Coupe du Mali. Sur ces huit rencontres, les Rouges de Bamako ont remporté quatre trophées (1973, 1978, 1981 et 1996) contre trois pour l’AS Réal (1964, 1980 et 1989). L’enjeu était donc de taille. D’abord pour le Djoliba AC de creuser l’écart et pour l’AS Réal d’atteindre son adversaire du jour dans le palmarès commun.

Amadou Kodio

Source : Ziré

MaliwebSports
La 61e édition de la Coupe du Mali s’est jouée le 25 juin 2022 au Stade Omnisports Modibo Kéita. Pour l’édition 2021-2022, c’est un classique qui opposait le Djoliba AC à l’AS Réal de Bamako, deux équipes qui se sont déjà défiées deux fois en championnat sans se départager....