Depuis la révélation du journal américain “Le New York Times” sur des cas de harcèlement sexuel au sein de la Fédération malienne de basketball (FMBB), rien ne va plus dans le monde du basketball malien. Si certains cherchent à faire la lumière sur l’affaire et laver l’honneur de nos dirigeants suspendus, d’autres profitent avec la complicité d’un haut responsable du sport malien pour éjecter le président de la Fédération malienne de basketball, Harouna B. Maïga, de son fauteuil au profit de ses hommes.

Cette affaire du scandale des harcèlements sexuels au sein de la Fédération malienne de basketball, révélée le 13 juin dernier par le célèbre journal américain “Le New York Times” n’a pas fini de dévoiler tous ses mystères. Au moment où les acteurs du basketball doivent unir leurs forces afin de punir les auteurs de ces actes ignobles au sein du basketball malien, certaines personnes malintentionnées veulent en profiter pour atteindre l’actuel président de la Fédération malienne de basketball, un homme qui a tout donné pour le progrès de la discipline.

Depuis son élection en 2018, Harouna B. Maïga s’est engagé, au sein d’une équipe dynamique, à poursuivre les œuvres du développement du basketball malien entamées par l’actuel président de la Fédération internationale de basketball (FIBA-Monde), Hamane Niang. Heureusement, avec l’accompagnement de tous les acteurs du basketball, Harouna B. Maïga a pu apporter sa touche personnelle dans plusieurs domaines comme la gouvernance, la formation des acteurs, la valorisation des compétitions, etc.

Selon un expert du basketball, l’arrivée de Harouna B. Maïga à la tête de la Fédération malienne de basketball a été très bénéfique pour la discipline. “Sous sa présidence, le Mali a pu remporter plusieurs trophées qui sont, entre autres, les médailles d’or lors des Jeux Africains de la Jeunesse en Algérie par les moins de 18 ans filles et garçons en 3X3. Ensuite, l’équipe nationale fille junior a pu conserver son trophée lors de l’Afrobasket U18 Filles, à Maputo au Mozambique. Au niveau des garçons, les moins de 18 ans garçons ont remporté, pour la première fois de l’histoire du basket malien, leur premier titre continental.

En plus de cela, septembre 2019, l’équipe nationale fille junior a remporté le tournoi international Salamatou Maïga de basketball 3X3 à Bamako “ dit l’expert.

Il poursuit ainsi : “Sur le plan international, l’équipe nationale filles des moins de 17 ans a pu occuper la dixième place lors de la Coupe du monde de leur catégorie en Biélorussie, chose qui est une première pour une équipe africaine. C’est pareil pour les garçons des moins de 17 ans qui ont également battu le record en occupant la douzième place sur 16 équipes lors de la Coupe du monde de leur catégorie en Argentine. C’est également une première pour une équipe africaine d’occuper cette place. La semaine dernière, les filles des moins de 18 ans ont conservé leur titre lors du Tournoi international Salamatou Maïga de basketball 3X3 en RDC. Tous ces résultats montrent réellement qu’il est en train de faire progresser la discipline”. Alors, avec toutes ces performances qui s’en prend à l’actuel président de la Fédération malienne de basketball pour atteindre ses intérêts personnels ?

Entre Harouna B. Maïga et le basketball, c’est une histoire de famille. Il est issu d’une famille de basketball où tout le monde joue à la discipline. Sa mère et toutes ses sœurs ont joué pour le Mali.

Pour un membre du bureau fédéral, certaines personnes, en complicité avec un haut responsable du sport malien, veulent profiter de cette affaire des harcèlements sexuels pour éjecter Harouna B. Maïga de son fauteuil de président au profit de ces hommes qui ne connaissent pas la discipline. Chose que les acteurs du basketball ne vont pas accepter.

“Vous savez, nous connaissons déjà leur plan diabolique. Cette affaire date de plusieurs années, les faits se sont déroulés lorsque le président n’était même pas au bureau fédéral. En tous cas, nous ferons tout pour empêcher ce plan parce que l’arrivée de ce monsieur a été bénéfique pour le basketball malien. Tous les acteurs du basketball malien sont tous derrière le président Maïga. Nous ne laisserons personne déstabiliser notre discipline au profit de leurs intérêts égoïstes”, a-t-il laissé entendre.

Alors, les conspirateurs qui veulent profiter de cette affaire de harcèlement sexuel pour mettre en place leur plan diabolique contre Harouna B. Maiga doivent comprendre qu’ils ont tous été démasqués. Les acteurs du basketball ne vont jamais les suivre dans leur forfait car Harouna B. Maiga a le soutien du monde du basketball malien.

Mahamadou TRAORE  

Source: Aujourd’hui-Mali

MaliwebSports
Depuis la révélation du journal américain “Le New York Times” sur des cas de harcèlement sexuel au sein de la Fédération malienne de basketball (FMBB), rien ne va plus dans le monde du basketball malien. Si certains cherchent à faire la lumière sur l’affaire et laver l’honneur de nos...