Depuis l’instauration des barrages en 2004, quatre équipes maliennes ont participé à la compétition : le Djoliba, le Stade malien, le Réal et le COB. Le samedi 23 octobre, Binga FC a rejoint le quatuor

 

Cette année, deux clubs maliens sont présents au tour de cadrage de la Coupe de la Confédération. Le Stade malien, reversé en C2 après avoir été éliminé en Ligue des champions et le finaliste de la dernière Coupe du Mali, Binga FC. La Coupe de la Confédération (encore appelée C2) a été créée en 2004 par la Confédération africaine de football (CAF), à la suite de la fusion de la Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe et la Coupe de la CAF. Les équipes non qualifiées pour la phase de poules de la Ligue des champions et les vainqueurs des coupes nationales participent à la compétition.

De 2008 à cette année, 5 clubs maliens ont atteint le tour de cadrage de la C2 : le Djoliba (2008, 2009, 2010, 2012, 2014, 2018, 2020), le Stade malien (2009, 2012, 2013, 2016, 2020, 2021), le COB (2012), le Réal (2014) et Binga FC (2021). Trois des cinq clubs ont réussi à franchir ce tour également appelé barrages : le Djoliba (2010, 2012, 2018, 2020), le Stade malien (2009, 2012, 2013, 2015), le Réal (2014). Mais à ce jour, le Stade malien est le seul club qui a réussi à inscrire son nom au palmarès de la compétition (2009 contre les Algériens de l’Entente Sétif). En 2012, le Djoliba a atteint la finale, avant de s’incliner face aux Congolais de l’AC Léopard de Dolisie.

Cette année-là, trois clubs maliens ont participé au tour de cadrage : le Stade malien, le Djoliba et le COB. Les Rouges et les Blancs se sont qualifiés pour la phase de poules, mais les Verts sont restés à quai.

Le Djoliba est le premier club malien qui a participé au tour de cadrage de la C2 (2008, défaite 5-3 aux tirs au but face aux Tunisiens du Club africain de Tunis). L’année suivante (2009), les Rouges tombent à nouveau 4-3 dans la séance des tirs au but, cette fois contre l’ES Sétif d’Algérie. On connaît la suite : les Algériens atteignent la finale, mais chutent face au Stade malien, dans le même exercice. La troisième tentative sera la bonne pour le Djoliba. En 2010, l’équipe parvient enfin à vaincre le signe indien et se qualifie pour la phase de poules en écartant le CR Belouizad d’Algérie.

Au match aller à Bamako, les deux équipes se neutralisent 0-0, avant de se séparer encore dos à dos au retour en Algérie (1-1). Toutefois, le Djoliba se qualifie grâce au but marqué à l’extérieur. Deux ans plus tard (2012), les Rouges intègrent à nouveau la phase de poules en éliminant le Club africain de la Tunisie au tour de cadrage. Vainqueurs à l’aller 2-0, les Rouges perdent sur le même score au retour avant de décrocher leur ticket dans la séance des tirs au but (4-3).

Par la suite, le rêve des protégés du coach Aliou Badra Diallo «Conti» sera brisé en finale par les Congolais de l’AC Léopards Dolisie (2-2 à Bamako, 1-2 au Congo). En 2014, le Djoliba est éliminé par le Réal dans le duel 100% malien (2-1 à l’aller, 0-0 au retour) et il faudra attendre quatre longues années pour revoir l’équipe au tour de cadrage (2018). Sur leur chemin, les Rouges éliminent la Montagne de feu et des miracles du Nigeria (MFM), puis remet en 2019 contre les Tchadiens d’Elect sport. Grand rival du Djoliba, le Stade malien a créé l’exploit en remportant le trophée continental 2009.

Les Blancs ont éliminé ENPPI d’égypte en demi-finale (2-2 en égypte Maroc, 4-2 au retour) avant de dominer l’ES Sétif d’Algérie, au terme d’un match historique (0-2, 2-0, 3-2 t. a. b.). En 2012, les Stadistes intègrent de nouveau la phase de poules en battant COD Meknes du Maroc (3-0 à Bamako et 1-1 au retour). L’année suivante, ils écartent Lydia Burundi Academic FC, battu 6-0 sur l’ensemble des deux matches.

En 2015, l’équipe de Sotuba élimine l’AS Vita club de la RD Congo (2-0 à Bamako, 2-3 au retour), avant d’échouer l’année suivante devant le FUS de Rabat (0-0 à Bamako, 0-4 au retour au Maroc). La dernière apparition des Stadistes, celle de 2020 s’est également soldée par un échec contre la JS Kabylie d’Algérie (2-1 à Bamako, 0-1 au retour en Algérie). Cette année, le Stade malien va donc disputer son 7è tour de cadrage de la C2 et tentera d’aller le plus loin possible pour faire oublier l’échec en Ligue des champions.

Ladji M. DIABY

Source : L’ESSOR

MaliwebSports
Depuis l’instauration des barrages en 2004, quatre équipes maliennes ont participé à la compétition : le Djoliba, le Stade malien, le Réal et le COB. Le samedi 23 octobre, Binga FC a rejoint le quatuor   Cette année, deux clubs maliens sont présents au tour de cadrage de la Coupe de...