S’achemine-t-on vers une nouvelle crise du football ? La question mérite d’être posée, après la décision du comité exécutif de la Fédération malienne de football (Femafoot) de déclarer « nul et de nul effet » le championnat régional de Ségou et d’ouvrir une procédure disciplinaire contre les membres du bureau de la ligue locale.

 

«Le championnat de deuxième division en cours, organisé par la ligue régionale de Ségou pour designer le champion, est déclaré nul et de nul effet. Au titre de la représentation du champion régional aux Assemblées générales de la Femafoot, la ligue régionale de football de Ségou n’aura aucun représentant tant que la situation demeure en l’état. Toutes les subventions et autres aides, y compris les traitements mensuels payés au secrétaire général et au secrétaire général adjoint de la ligue de Ségou sont gelées jusqu’au nouvel ordre. Une procédure disciplinaire est ouverte contre les membres du bureau de la Ligue régionale de Ségou», écrit le communiqué du comité exécutif de la Femafoot, dont la copie a été déposée à notre rédaction.

Cette décision de la fédération, signée par le premier vice-président du comité exécutif, Kassoum Coulibaly «Yambox», intervient après plusieurs échanges de correspondance entre l’instance dirigeante du football national et la Ligue de Ségou. Contacté, le président de la Ligue de Ségou, Mamadou Sow considère cette décision comme un abus et martèle que le championnat régional va se poursuivre.

«Cette décision n’aura aucune incidence sur le déroulement de nos compétitions. La Ligue 2 de la ligue de Ségou est déjà programmée. A partir de ce samedi, nous allons jouer nos compétitions jusqu’à la fin. Nous allons naturellement attaquer la décision devant la commission de recours et si nous n’avons pas satisfaction, nous irons au Tribunal arbitral du sport», réplique le premier responsable de la Ligue de Ségou. Mamadou Sow indique que tout le problème autour de l’AS Kalaké a été exclu du championnat pour éviter de payer la cotisation annuelle fixée à 5000Fcfa.

« L’article 7 des statuts de la Ligue de Ségou est très clair, le paiement de la cotisation annuelle est obligatoire. Depuis mon arrivée à la tête de la ligue en 2009, tous les clubs payent cette somme pour participer au championnat. Cette année, l’AS Kalaké a refusé de payer sa cotisation au motif qu’elle ne reconnaît pas le district de football de Barouéli. Nous n’avons fait qu’appliquer l’article 7 des statuts de la ligue. Nulle part in the different courriers qu’elle nous a adressés, la fédération n’a parlé de violation de textes. Comment peut-elle alors déclarer nul et de nul effet le championnat régional de Ségou», interroge Mamadou Sow.

Affaire à suivre !

Boubacar THIERO

Source : L’ESSOR

MaliwebSports
S'achemine-t-on vers une nouvelle crise du football ? La question mérite d'être posée, après la décision du comité exécutif de la Fédération malienne de football (Femafoot) de déclarer « nul et de nul effet » le championnat régional de Ségou et d'ouvrir une procédure disciplinaire contre les membres du...