Après leur victoire 1-0 à l’aller au Cameroun, les Blancs ont toutes les cartes en main pour valider leur ticket pour le deuxième tour, cet après-midi au stade Modibo Keïta, face aux Burkinabé de l’AS Sonabel

 

Le Stade malien affronte l’AS Sonabel du Burkina Faso cet après-midi au compte de la manche retour du premier tour des préliminaires de la Ligue des champions d’Afrique. Au match aller, délocalisé, il y a une semaine au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé au Cameroun, les Blancs s’étaient imposés 1-0 grâce à une réalisation de l’attaquant Abdramane Traoré «RBA» (22è min).

C’est dire que les protégés du technicien français, Jean Christophe Gratecap aborderont ce deuxième acte avec un avantage important et sont bien placés pour se qualifier pour le deuxième tour des préliminaires contre le Horoya AC d’Issiaka Samaké, l’ancien stadiste, transféré, il y a quelques mois dans le club guinéen. Mais attention tout de même, il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir abattu. Il reste encore 90 minutes et il est clair que les Burkinabé joueront leurs chances à fond, étant entendu qu’ils n’ont plus rien à perdre, après le revers de la manche aller.

C’est le message que le technicien français Jean Christophe Gratecap veut transmettre à ses joueurs, quand il parle d’un adversaire «blessé dans son orgueil». «Nous nous attendons à un match retour difficile, cette équipe est revancharde et tentera tout pour marquer rapidement et nous mettre en difficultés.

C’est à nous de les en empêcher, en imposant notre jeu», prévient le nouvel entraîneur des Blancs. «Notre objectif reste le même, c’est la qualification pour le second tour et cela passe par une victoire ou un match nul pour cette deuxième manche», ajoute Jean Christophe Gratecap.

Malheureusement pour le technicien français, il ne sera pas encore sur le banc comme cela avait été le cas au match aller au Cameroun. La raison : l’ancien entraîneur d’Africa sports d’Abidjan est titulaire d’une licence A UEFA, alors que la Confédération africaine de football (CAF) exige la licence d’entraîneur CAF «A» ou une licence valide «PRO» d’une confédération sœur pour être l’entraîneur principal.

«Beaucoup de gens disent que je n’ai pas la Licence A CAF et que je ne mérite pas d’entraîner cette équipe. Au match aller, j’étais dans les tribunes, mais ça n’a rien changé, j’ai continué à faire mon travail et tout le monde a vu le résultat. Vendredi (aujourd’hui, ndlr), je serai encore dans les tribunes, mais je promets la qualification aux supporters», minimise le technicien français.

Auteur de l’unique but du match aller, Abdramane Traoré «RBA» insiste, lui sur l’enjeu de la rencontre. «Nous comptons faire un grand match, nous sommes conscients de l’enjeu de cette rencontre. La qualification pour le second tour passe par une victoire ou un nul face à l’AS Sonabel. Je suis optimiste et nous allons tout faire pour battre les Burkinabé», promet le frère-cadet du capitaine des Aigles, Hamari Traoré.

Pour cette manche retour, le stade Modibo Keïta devait être ouvert au public à 50% de sa capacité mais hier, la Fédération malienne de football (Femafoot) a annoncé que la rencontre se déroulera finalement à huis-clos.

C’est dire que le Stade malien ne pourra pas compter sur le soutien de ses supporters qui étaient venus très nombreux, jeudi à Sotuba lors de la séance d’entraînement des protégés de Christophe Gratecap. Ils étaient prêts à venir massivement au stade pour donner de la voix à leurs couleurs et on peut aisément deviner leur déception, après l’annonce faite hier par l’instance dirigeante du football national.

Les joueurs de l’AS Sonabel sont arrivés à Bamako, mardi. 48h plus tard, c’est-à-dire jeudi, ils ont fait la traditionnelle séance de reconnaissance du terrain.

En Coupe de la Confédération, le représentant malien, Binga FC jouera son match retour le dimanche 19 septembre, au Libéria contre le Monrovia Club Breweries. à l’aller disputé samedi dernier au stade Modibo Keïta, le capitaine N’Golo Traoré et ses coéquipiers s’étaient largement imposés 3-0.

Djènèba BAGAYOKO

Aujourd’hui au stade Modibo Keïta

16h : Stade malien-AS Sonabel

Source : L’ESSOR

MaliwebSports
Après leur victoire 1-0 à l’aller au Cameroun, les Blancs ont toutes les cartes en main pour valider leur ticket pour le deuxième tour, cet après-midi au stade Modibo Keïta, face aux Burkinabé de l’AS Sonabel   Le Stade malien affronte l’AS Sonabel du Burkina Faso cet après-midi au compte de...