Pep Guardiola, l’entraîneur de Manchester City, se retrouve face à un mur dans les négociations pour le remplaçant d’Oleksandr Zinchenko.

 

Après avoir rapidement investi sur Erling Haaland au tout début du mercato, Manchester City a su se montrer patient, faisant rentrer un peu d’argent avec les ventes de Gabriel Jesus (52 millions d’euros) et Oleksandr Zinchenko (35 millions) à Arsenal. Mais à une semaine de la reprise de la Premier League, Pep Guardiola n’en a pas encore terminé avec le mercato. En effet, il cherche un remplaçant à son joueur ukrainien parti vers Londres. Rapidement, il a pointé le nom de Marc Cucurella, l’ancien du Barça qui évolue du côté de Brighton. Mais problème, ses dirigeants se montrent très fermés sur les négociations.

Deux nouveaux noms pour succéder à Zinchenko

En effet, comme le rapporte le Daily Mail, Manchester City était prêt à offrir environ 45 millions d’euros pour celui qui a été acheté 18 millions à Getafe l’an dernier. Mais du côté de Brighton, on ne l’entend pas de cette oreille. Les Seagulls réclament pas moins de 60 millions d’euros pour le latéral gauche, et ne comptent pas aller en dessous. Une somme trop élevée pour les champions d’Angleterre qui étudient désormais d’autres pistes. Parmi les noms cités par le média, on retrouve l’international croate de Stuttgart, Borna Sosa (24 ans), ainsi que l’Espagnol de Benfica Girmaldo (26 ans). Pour l’instant, c’est Joao Cancela qui occupe le poste d’arrière gauche. De quoi animer les prochains jours de mercato dans le nord de l’Angleterre.

Pour résumer

Manchester City est dans l’impasse pour Marc Cucurella, le défenseur de Brighton, son club réclame 60 millions d’euros pour le laisser partir cet été. Les Citizens sont prêts à monter leur offre jusqu’à 45 millions d’euros.

Source: Onzemondial

MaliwebSports
Pep Guardiola, l’entraîneur de Manchester City, se retrouve face à un mur dans les négociations pour le remplaçant d’Oleksandr Zinchenko.   Après avoir rapidement investi sur Erling Haaland au tout début du mercato, Manchester City a su se montrer patient, faisant rentrer un peu d’argent avec les ventes de Gabriel Jesus (52 millions...