À l’approche du Mercato Hivernal, tous les grands clubs voudraient renforcer leurs équipes en signant des joueurs les plus en vue. Ainsi, l’international malien, Cheick Doucouré, n’échappe pas au viseur des grands clubs.

Dans l’ombre de Seko Fofana à Lens, Cheick Doucouré a pris une nouvelle dimension cette saison. Véritable régulateur du milieu de terrain artésien, le Malien de 22 ans excite déjà le marché. En Allemagne, mais surtout en Angleterre, son profil ne laisse personne indifférent. Mais pour l’arracher au RC Lens, il faudra mettre le prix, soit plus de 20 M€ selon son club actuel.

Alors que le RC Lens mise sur lui, les projecteurs sont braqués depuis le début de la saison sur Seko Fofana. Il faut dire que l’ancien joueur de l’Udinese rayonne au sein du milieu de terrain lensois. Mais s’il peut jouer aux avant-postes et se montrer décisif, il le doit aussi à l’infatigable travailleur de l’ombre, Cheick Doucouré (22 ans). Plutôt méconnu, le garant de l’équilibre du jeu lensois explose littéralement chez les Sang et Or cette saison. Encadré et conseillé à ses débuts par Yannick Cahuzac, Doucouré est désormais celui que l’on écoute, suit, mais surtout qu’on a du plaisir à voir jouer.

Si le grand public n’a pas forcément vu la progression linéaire de l’international malien, ce n’est pas le cas des recruteurs européens qui suivent avec le plus grand intérêt les performances du milieu lensois. Si plusieurs clubs allemands suivent le très régulier Cheick Doucouré, c’est en Angleterre que le profil taillé pour la Premier League du natif de Bamako séduit le plus comme nous l’ont indiqué les médias anglais. Patrick Vieira, actuel coach de Crystal Palace, est d’ailleurs fou du joueur et en a fait l’une de ses priorités estivales. Un certain Jean-Ricner Bellegarde, du RC Strasbourg, plaît également en interne.

Il faut dire que le joueur formé à l’ASEC Mimosa de Jean-Marc Guillou, qui avait comme vrai point fort à la récupération et dans les interceptions, est dans le top 6 au classement des interceptions en L1 et a énormément progressé. Que ce soit dans la lecture des situations, dans les sorties de balle, dans sa capacité à casser des lignes, l’international malien, dont le modèle n’est autre que l’emblématique Yaya Touré, impressionne.

Aussi, au niveau de l’équipe nationale, beaucoup d’espoir est fondé sur la fulgurance d’un tel joueur qui aura d’ailleurs l’occasion de se mettre en exergue le mois prochain pour le début des éliminatoires de la CAN 2023.

Amadou Kodio

Source: Ziré

MaliwebSports
À l’approche du Mercato Hivernal, tous les grands clubs voudraient renforcer leurs équipes en signant des joueurs les plus en vue. Ainsi, l’international malien, Cheick Doucouré, n’échappe pas au viseur des grands clubs. Dans l’ombre de Seko Fofana à Lens, Cheick Doucouré a pris une nouvelle dimension cette saison. Véritable...